fbpx
Les prix indicatifs relatifs aux travaux de rénovation de façade

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Il convient de connaitre le prix de rénovation d’une façade, étant donné que c’est cette opération qui va vous permettre de garder la vôtre en bon état. Et comme tous types de travaux, le budget à prévoir va dépendre des réparations à engager. Cela peut concerner un nettoyage, un ravalement ou des travaux liés à l’isolation. A côté de cela, le coût de votre constructeur pèsera également sur la note finale. Effectuer un diagnostic préalablement à l’engagement du professionnel vous permet d’avoir une idée sur le type d’opération à réaliser. En principe, la rénovation de façade diffère un peu du ravalement de façade tant sur l’objectif à atteindre que sur les travaux à faire. En effet, en rénovation de façade il s’agit surtout de nettoyer et de traiter la façade pour rajeunir son aspect et la rendre plus belle à voir, lui donner un nouveau look ou lui permettre de retrouver son aspect esthétique d’avant. Bien entendu, rénover la façade ne se limite pas à une finalité esthétique, en la faisant bien avant le ravalement. La rénovation doit permettre de maintenir les performances de la façade pour la sécurité et le confort des occupants.

Différences entre travaux de ravalement et de rénovation

Par contre les travaux de ravalement, se faisant obligatoirement tous les 10 ans ou un peu plus, ils vont bien au-delà du nettoyage ou du traitement. Ils peuvent exiger l’enlèvement du revêtement dans sa totalité pour en remettre un nouveau si c’est la condition pour redonner à la façade son intégrité et ses performances techniques et énergétiques. Normalement, c’est donc pendant les travaux de ravalement qu’on peut en profiter pour procéder à une isolation par l’extérieur. Au-delà de cette précision et dans la pratique il n’y a pas de nette distinction entre les deux termes, même les professionnels les confondent.

Prix de rénovation de la façade : pourquoi rénover la façade ?

Les façades comme la toiture sont les parties de la construction exposées en permanence aux intempéries, aux aléas climatiques et aux rayons UV du soleil. À cela, s’ajoutent les pollutions atmosphériques et biologiques, caractéristiques à chaque milieu d’implantation de la construction (urbain, campagne, bord de la mer). Et pis encore, il y a l’usure du temps qui fait que la construction vieillit. Arrivent alors tous les problèmes touchant l’aspect esthétique de la maison, le confort thermique intérieur et la salubrité de l’air qui y circule, la stabilité de l’ouvrage tout entier, en un mot touchant la santé et la sécurité des occupants. Pour toutes ces raisons, il est important d’abord, d’entretenir régulièrement la façade, de rénover certains éléments ou l’ensemble, et en cas de nécessité et pour respecter la loi, de la ravaler pour lui redonner ses performances mécaniques, énergétiques et esthétiques.

Quand rénover la façade ?

À propos de la rénovation de la façade, on doit la faire pour modifier l’aspect esthétique d’une façade, délavée, encrassée, écaillée (peinture ou enduit) et fissurée ou lui redonner ses splendeurs d’antan. La rénovation de la façade lui procure également la durabilité nécessaire jusqu’au prochain ravalement et alléger ou faciliter les travaux à réaliser, à ce moment. Protéger la construction des intempéries, des pollutions atmosphériques, biologiques et bactériennes, sources de salissures, d’infiltration d’eau et de fragilisation du support. D’autre part, ces travaux aident également à maintenir un confort thermique ainsi qu’un air sain à l’intérieur afin de préserver la santé des occupants et économiser sur les factures d’énergie.  Et pour finir, rénover sa façade, c’est apporter une plus-value à son patrimoine surtout en cas de revente ou de location.

Prix de rénovation de la façade : quels sont les travaux à réaliser  ?

Les travaux de rénovation de façade peuvent aller du  nettoyage à la pose de nouveau bardage en passant par des traitements, la pose de peinture et d’enduit et des petites rénovations.

Le nettoyage en rénovation

Plusieurs procédés peuvent être utilisés en nettoyage, à savoir, le nettoyage à vapeur à haute pression, cependant non compatible aux façades anciennes ne tolérant pas les grandes variations de chaleur. C’est une méthode écologique permettant d’enlever les petites salissures non incrustées dans la surface. Le traitement des salissures adhérant fortement aux surfaces consiste à le nettoyer de manière chimique. Néanmoins, il faut faire attention, car c’est une technique qui peut ne pas convenir à tout type de surface. Grâce à une pression peu forte, le produit absorbe les tâches et ce qui reste peut être enlevé par rinçage. En revanche, un nettoyage par sablage s’adapte aux murs non poreux et fortement encrassé. Des grains de sable très fins vont être soufflés à très haute pression et vont poncer les zones sales. Notons qu’il existe une version plus douce de sablage destinée aux tâches superficielles.

Le traitement

Après le nettoyage, il s’avère judicieux de protéger les façades nettoyées avec un produit d’imprégnation oléofuge, avec du produit hydrofuge (type peinture), du produit anti-pollution ou du produit anti-algue. Ces produits rendent les murs plus résistants aux salissures, protègent les murs des infiltrations d’eau, les aides à supporter l’acidité des pluies ou la salinité de l’air, retardent la formation des algues et des mousses. Les supports en bois seront traités avec des anti-termites et des antifongiques. En plus, ce sont tous, des produits respirants qui permettent d’éviter l’accumulation de vapeur d’eau.

Les réalisations des petites rénovations : peinture, enduits, réparation de joints

La peinture

Elle exige une surface bien propre. Il existe différents types de peintures adaptés à chaque type de support (brique, bois, béton, pierre) et à l’état de la surface à peindre. Certaines peintures requièrent la pose d’une sous-couche d’accroche ou de traitement avant l’application. Elle se présente sous une large gamme de coloris pouvant satisfaire tous les goûts.

L’enduit

Il peut être de type traditionnel minéral, en général multicouche ou organique et monocouche. Le premier permet une finition talochée, tandis qu’avec le second on peut choisir, selon l’effet désiré, entre une finition talochée, projetée, grattée ou écrasée. La pose d’enduit nécessite une surface propre et bien plane.

Le crépi

Il s’agit d’une sorte d’enduit de parement, proposé dans les magasins de bricolage et est prêt à l’emploi. Comme la peinture, il se présente sous différents types destinés à chaque type de support et son état et dont les finitions sont les mêmes que celles décrites pour l’enduit monocouche. L’enduit et le crépi ne conviennent pas au support en bois.

Les interventions sur les joints

Réparer les joints endommagés fait partie de rénovation de façade. En effet, c’est un acte qui permet de donner à la façade un aspect soigné et également, d’éviter l’infiltration d’eau. Il en est de même du fait de peindre les accessoires en métal pour enlever les taches de rouille.

La pose de bardage

Comme la peinture, l’enduit, le crépi, le bardage constitue une autre option en termes de revêtement de façade. Toutefois à sa pose consistant à envelopper la façade d’un produit rigide correspond un travail important, autrement dit un budget conséquent. Il peut être en bois, en PVC, en métal ou en composite. C’est une technique de revêtement qui s’accompagne souvent de l’isolation par l’extérieur. La mise en place de plaquettes de parement (briquettes ou autres matériaux) est une technique proche du bardage.

Prix de rénovation de la façade : quel budget doit-on mobiliser  ?

Le budget à engager dépend principalement de l’importance de travaux à réaliser, par exemple, un simple nettoyage ou une pose de bardage métallique. Pour avoir une idée sur le coût réel et profiter de la meilleure offre, il faut faire une comparaison de prix à partir de devis (4 ou même 5) établis par des professionnels différents. Les prix suivants peuvent être avancés à titre indicatif :
  • Pour le nettoyage le prix varie principalement selon la technique utilisée, autrement dit du degré de l’encrassement. Il peut aller de 5 euros à 15 euros par mètre carré (le nettoyage à vapeur à haute pression est le moins onéreux et le sablage le plus cher).
  • Le coût au mètre carré pour la peinture  peut aller de 20 à 45 euros.
  • on doit mobiliser au mètre carré, entre 25 et 45 euros pour l’enduit (monocouche).
  • Pour le bardage en bois, isolation non incluse, le coût au m2 se situe entre 100 et 145 euros, celui du bardage en bois, isolation incluse, est compris entre 120 et 245 euros.
  • et il faut débourser entre 30 euros et 55 euros pour la réparation ou la rénovation de joint, .
Il est aussi bon de souligner que certains travaux de rénovation d’une façade comme un ravalement ouvrent droit à des aides et des financements.



Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Fermer le menu