Prix liés à la construction d’un garage

Le prix de la construction d’un garage est tributaire à son type. Il peut être enterré, semi-enterré, hors-sol. Mais il y a aussi des garages accolés à l’habitation ou indépendants. Zoom sur le sujet.

L’omission de l’intégration d’un plan de garage peut souvent arriver pendant la réalisation d’une maison et la nécessité se fait ressentir plus tard. Il est toujours possible d’en faire construire un par la suite. Il faut savoir que la construction d’un garage est similaire à une extension de maison. . Si le garage n’était pas fabriqué dès le début de la construction de la maison, il existe des démarches à suivre auprès de la mairie. On aura également besoin d’un terrain, de murs, de portes et de toit. Une alimentation électrique est aussi utile pour un bon éclairage et pour la mécanisation de la porte, le cas échéant. En tenant compte de ces différents éléments, il est tout aussi important de connaître le budget à mobiliser, avant d’entamer les travaux de construction.

Prix d’une construction de garage : les options disponibles

Le garage sous-sol ou enterré

Le plus grand intérêt de ce type de garage est qu’il ne demande pas beaucoup de terrain et permet de libérer ainsi la place d’autres fonctions. Toutefois, il est plutôt coûteux et difficile à construire et à accéder. Le garage de ce type demande plus d’électricité parce que la lumière du soleil ne peut pas l’atteindre. D’autre part, la gestion de l’humidité est l’un des plus grands défis auxquels il faut faire face avec un garage enterré.

Le garage semi-enterré

Ce type de garage présente la meilleure option pour les terrains en pente. Comme son nom l’indique, une partie du garage sera enterrée, tandis qu’une autre partie se retrouvera à l’extérieur. Il demande peu de surface à l’extérieur, car on n’aura pas besoin d’une rampe d’accès. D’autre part, il est souvent à toit plat, ce qui peut être valorisé de plusieurs manières. Enfin, il coûte moins cher qu’un garage sous-sol.

Il demande néanmoins d’assez gros travaux comme les terrassements, nécessite un système d’isolation parfait contre l’humidité et un éclairage assez performant.

Le garage hors-sol

Ce type de garage peut se construire de deux manières :

  • Le garage accolé comme une extension de maison. Il a un accès direct à la construction ancienne. Par ailleurs, son prix est deux fois moins cher qu’un garage sous-sol. De plus, ce garage jouit d’une bonne aération et les rayons du soleil peuvent traverser la salle grâce à la porte et aux fenêtres.
  • Le garage indépendant est une construction à part, détachée de la maison. Elle peut se trouver à quelques mètres de l’habitation. Le bruit du moteur, l’odeur d’échappement sont loin.

Bien évidemment, ces deux sous-types demandent assez de place à l’extérieure d’une maison.

Prix d’une construction de garage : les matériaux de construction

Comme il s’agit de mettre en place une construction, il faudra bien choisir les matériaux qui conviennent selon qu’il s’agisse des murs, des sols ou du toit.

Murs d’un garage

Le parpaing 

Avec son faible coût, c‘est un matériau très utilisé pour le mur d’un garage semi-enterré. Il résiste aux intempéries. Le parpaing est appréciable avec sa capacité d’isolation acoustique assez importante. On peut le peindre pour une meilleure harmonie avec la maison.

La pierre

Avec sa solidité, sa résistance aux chocs et à l’humidité, la pierre est surtout adaptée à la construction d’un garage sous-sol.

La brique

La brique monomur est devenue tendance ces derniers temps. Elle est dure et a une bonne qualité en isolation, elle a un coût beaucoup plus élevé par rapport aux autres matériaux. Il y a aussi la brique creuse traditionnelle qui résiste aux chocs et aux intempéries, mais qui n’est pas bonne en isolation. Le mieux est de les utiliser pour des garages hors sol.

Le bois

Il s’agit d’un matériau qui a un esthétisme irréprochable. Il donne un aspect chaleureux et on peut le travailler facilement. Grâce aux entretiens qui sont déjà très avancés, sa durée de vie est plus longue. Il a aussi une bonne capacité d’isolation thermique et phonique. Il est parfait pour des garages hors sol.

Le sol du garage

Le sol d’un garage peut être construit avec différents matériaux. Il peut être en ciment, en dalle ou en béton. L’important c’est que le sol puisse résister au poids des véhicules et il doit être facile à nettoyer. Pour éviter la libération des poussières, on peut le recouvrir avec de la résine époxy ou du lino PVC, etc. pour que le sol soit facile à entretenir, résiste aux chocs et supporte l’eau et l’humidité.

Le toit du garage

Il n’existe pas de matériaux bien spécifiques aux toits de garage. Comme la maison, les matériaux les plus courants utilisés sont le zinc, le bac acier et les tuiles en fibrociments. L’essentiel est d’assurer l’adhérence du matériau choisi au mur de la maison s’il s’agit d’un garage semi-enterré ou d’un garage accolé.

Prix d’une construction de garage : quelles démarches nécessaires ?

Comme tous les autres chantiers, le fait de construire un garage est aussi soumis à des réglementations. Le plus important est de se renseigner sur le Plan d’Urbanisme Local, sans oublier de s’informer sur l’utilité d’un permis de construire ou d’une simple demande de travaux.

Le permis de construire est obligatoire quand la surface du plancher est supérieure à 20 mètres carrés. Une déclaration auprès de la mairie est suffisante pour une construction d’un garage dont la superficie est inférieure à 20 mètres carrés.

Prix d’une construction de garage : coût indicatif

En ce qui concerne le prix, la fourchette est large, car on devra prendre en compte plusieurs facteurs dont principalement le type, les dimensions, les matériaux et l’état de la zone réceptrice. Quoi qu’il en soit, on peut avancer quelques moyennes de prix au mètre carré, selon l’élément considéré :

  • De 650 à 700 euros pour un garage sous-sol.
  • Un garage semi-enterré s’élève à peu près entre 600 à 650 euros.
  • Il faut compter entre 550 à 600 euros pour un garage hors-sol.
Fermer le menu