fbpx

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

prix poêle gaz, réglementation poêle, poêle à bois, prix

Découvrez le prix moyen constaté pour un poêle en fonction de la solution de chauffage choisie : à granulés, à bois, à gaz, à pétrole, etc. Entre le combustible, la capacité de chauffage ou encore le matériau, prenez connaissance de tous les facteurs qui définissent ce coût, des éléments qui peuvent également conditionner votre choix.

Type de poêlePrix moyen constaté
Poêle à boisà partir de 400 euros
Poêle à granulés / poêle à pellets2.000 à 6.000 euros
Poêle à pétrole 100 à 700 euros
Poêle à gazà partir de 60 euros
Poêle mixte bois et granulés600 à 7.000 euros
Poêle de masse5.000 à 10.000

Prix d’un poêle : les différents facteurs de variation

L’écart de prix peut être important entre deux modèles de poêle. Globalement, le prix de ce système de chauffage varie de 60 euros (pour un poêle à gaz ou à pétrole) à 16.000 euros pour celui dit de masse. Cette différence s’explique principalement par la technologie utilisée.

Les poêles à combustion simple sont plus accessibles que ceux à double combustion ou les modèles à turbocombustion. Ces derniers assurent un meilleur rendement. Le matériau utilisé (fonte, acier, faïence, céramique ou pierre ollaire) influe également sur ce prix, tout comme les dimensions de l’appareil qui influent sur sa capacité de chauffage. 

Le poêle à bois, économique et performant

Le poêle à bois désigne les différents modèles de poêle qui utilisent des bûches comme combustibles. Ce système de chauffage fonctionne comme une cheminée traditionnelle. Autrement dit, le dispositif chauffe le local à la seule combustion du bois qui serait le deuxième combustible le moins cher. Celui-ci ne nécessite ni gaz ni électricité. 

Les poêles qui chauffent au granulés de bois (combustibles obtenus par compactage des sciures et des copeaux de bois) sont aussi inclus dans cette catégorie. Le poêle à bois classique (à bûche) offre une performance comprise entre 40 et 80 % voire plus selon la technologie utilisée (jusqu’à 85 % pour une poêle de masse).

Prix d’un poêle à bois : combien prévoir

En moyenne, le prix d’un poêle à bois est estimé à 1.000 euros environ. Les moins chers sont accessibles à partir de 400 euros. Il s’agit des modèles les plus basiques. En version design, un poêle à bois classique peut atteindre les 2.000 euros à l’achat. Une poêle à bois suspendu est disponible à partir de 1.000 euros si vous pouvez avoir une poêle à bois d’angle dès 500 euros. 

Les versions encastrables sont aussi relativement accessibles avec un tarif variant entre 400 et 5.000 euros. Pour la fourniture, prévoyez également le coût des accessoires comme les conduits et les différents systèmes de sécurité. 

Poêle à granulés : un excellent rendement 

Le poêle à granulés fait partie de la grande famille des poêles à bois, le combustible utilisé étant des granulés de bois. Puisque le bois est une source d’énergie renouvelable, l’acquisition d’une poêle à granulés de bois vous ouvre droit à des aides financières. Parmi celles-ci, on compte celles proposées par l’Anah ou d’un crédit d’impôt de 30%. 

Utilisé en chauffage principal ou d’appoint, ce type de poêle se distingue par son excellent rendement pouvant aller jusqu’à 80 % voire plus.  Par ailleurs, les granulés font partie des combustibles les moins chers, vous permettant ainsi de réduire le coût du chauffage. Enfin, ce type de chauffage dispose d’une distribution automatique des combustibles, ce qui en fait un dispositif pratique et autonome.

Quel est le prix d’un poêle à granulés prix

Le prix d’un poêle à granulés de bois oscille entre 2.000 et 6.000 euros. Il existe des modèles fonctionnant sans électricités. Ce sont les moins chers dans cette gamme de poêle. Ceux-ci sont accessibles à partir de 1.500 euros. Les poêles à granulés nécessitant un branchement sur secteur sont plus onéreux. Comptez 3.000 euros pour les moins chers. Il s’agit-là du prix des fournitures uniquement. 

Prévoyez entre 10 à 30 % de ce montant pour le coût de l’installation. Le tarif de pose dépend de la complexité des travaux conditionnée par la qualité des conduits de fumées ou l’absence de tubage. 

Différences entre poêle à pellets et poêle à granulés 

La question de la différence entre un poêle à pellets et celui à granulés de bois se pose souvent. Une question pertinente quand on sait que les informations sur les poêles à pellet renvoient toujours vers les poêles à granulés de bois. Granulés de bois et pellets sont effectivement deux termes qui désignent le même combustible

Il s’agit de petits bâtonnets cylindriques de 6 à 8 mm de diamètre environ pour 20, 30 ou 50 mm de long à peu près. Selon sa capacité (exprimée en kg), un poêle à pellets peut chauffer une ou plusieurs pièces jusqu’à deux jours. 

Le prix moyen d’un poêle à pellets

Puisqu’il s’agit du même produit, le prix du poêle à pellets est celui du poêle à granulés. Aussi, vous pouvez avoir ce type de chauffage pour 2.000 euros en moyenne. Certains fabricants proposent même des modèles moins chers, disponibles à partir de 1.500 euros. Les plus chers valent jusqu’à 10 ou 15.000 euros selon la technologie utilisée. 

Pour rappel, vous avez le choix entre plusieurs types de poêles à pellets. Il y a entre autres les solutions à convection naturelle avec lesquelles la diffusion de l’air chaud se fait par simple rayonnement. Le poêle à pellets soufflant intègre un ventilateur pour une diffusion par ventilation. Le modèle canalisable pour sa part permet une meilleure propagation de l’air chaud grâce à un réseau de gaines. La fourchette des prix reste la même pour toutes ces variantes.

Le poêle à pétrole, une solution d’appoint efficace

Le poêle à pétrole s’utilise davantage en solution d’appoint qu’en chauffage principal. Dans cette fonction, celui-ci assure une rapide montée en température. L’odeur reste néanmoins un inconvénient de taille pour ce type de poêle bien que les fabricants ne cessent d’innover à ce niveau. Sur les modèles de dernière génération, on constate toujours ce problème, mais à moindre mesure. 

Le poêle à pétrole se décline en trois variantes : le poêle à simple combustion, le poêle à double combustion, et le poêle électronique. Le système à double combustion (possède deux chambres de combustion) reste le plus performant. Quoi qu’il en soit, le pétrole produit dans tous les cas une chaleur intense

Combien coûte un poêle à pétrole ?

Le prix fait partie des avantages d’un poêle à pétrole. Il s’agit probablement l’équipement le moins cher du marché. Les modèles à combustion simples (à mèche ou à flux laminaire) sont les plus accessibles. Vous pouvez avoir un poêle d’entrée de gamme pour une centaine d’euros. 

Le prix des poêles à pétrole par injection électroniques correspond à la fourchette haute d’une gamme de prix allant de 100 à 700 euros en moyenne. À l’usage, en plus du combustible, incluez au coût d’usage le prix des consommables comme les mèches par exemple ou encore l’allumeur. 

Poêle à gaz : les options disponibles

Comme son nom l’indique, le poêle à gaz produit de la chaleur par combustion de gaz. Cette solution de chauffage s’utilise comme un réchaud à gaz. Autrement dit, celle-ci est alimentée par une bouteille à gaz et dispose d’un brûleur. Ce type de poêle se décline dans une infinité de formes lui permettant de s’intégrer dans tous les styles de décoration

Cet équipement vous fait par ailleurs profiter d’une rapide montée en température. Trois types de poêles à gaz sont disponibles. Le modèles à infrableu qui produit une flamme bleue via le brûleur à trous. Le poêle à infrarouge qui diffuse la flamme à travers du céramique réfractaire qui permet une meilleure diffusion de la chaleur. Enfin, le poêle à gaz à catalyse qui chauffe votre intérieur sans flamme mais par rayonnement. 

Comparatif des prix d’un poêle à gaz

Avec le poêle à pétrole, le prix du poêle à gaz fait partie des moins chers à l’achat. Vous pouvez accéder à cet équipement de chauffage à partir de 100 euros mais cela peut aller jusqu’à 4.000 euros. Les modèles à infrableu sont les moins chers. Le matériau jouent aussi sur le prix. 

Si un poêle en acier est accessible dès 100 euros voire 60 euros, un modèle en céramique se révèle beaucoup plus onéreux. Cela commence vers les 1.000 euros et peut dépasser les 4.000 euros. Il en est de même pour les poêles à gaz en fonte. En plus d’être robustes, ces matériaux offrent l’avantage de diffuser plus longuement la chaleur.  

Principes et avantages du poêle mixte bois et granulés

Le poêle à bois mixte bois et granulés utilise à la fois des bûches et des granulés de bois. Ces combustibles brûlent en alternance. En fin de combustion du bois, la chambre à granulés prend automatiquement le relais. Ce système permet d’étendre l’autonomie du chauffage jusqu’à 4 jours. 

Ce principe de fonctionnement augmente par ailleurs le rendement estimé entre 75 et 90 %. Le passage d’un foyer à un autre peut également se faire manuellement, en cas de coupure d’électricité par exemple. Les modèles de poêle mixte disposent pour la plupart d’un régulateur de combustion pour contrôler le chauffage, d’un allumage programmable de chacune des chambres de combustion et d’un système de bascule automatique vers les granulés à la fin de la combustion des bûches.  

Poêle mixte bois et granulés : info prix

L’écart de prix entre les différents modèles de poêle mixte bois et granulés sont importants. Ce prix commence à 800 euros environ pour aller jusqu’à plus de 7.000 euros pour les modèles haut de gamme avec écran tactile et aux fonctionnalités abouties. Prévoyez plus, entre 5.000 et 10.000 euros à peu près pour un poêle mixte de masse. 

Il s’agit des modèles dits à accumulation conçus avec un matériau qui retient naturellement la chaleur comme la faïence ou la fonte réfractaire. Cette solution assure un haut rendement jusqu’à 90%. Utilisant une énergie propre, ce type de poêle vous permet de profiter des différentes aides financières (CITE, Eco-PTZ, Anah, …) à l’achat.

Découvrez nos guides

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Fermer le menu