: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Le prix de chauffage géothermique est devenu le leitmotiv de nombreux ménages français, à l’heure où l’économie d’énergie et les énergies renouvelables sont les maîtres-mots. Se tourner dans ce type de chauffage revient à s’inscrire dans la dynamique de développement durable.

En outre, l’étymologie du mot géothermie permet d’en comprendre le fonctionnement. On a donc « géo » qui signifie « terre » et « thermie » pour « chaleur ». Le chauffage géothermique implique ainsi une pompe à chaleur (PAC) alimenté par « l’énergie de la terre ». Il offre la possibilité de chauffer le logement, mais aussi de produire de l’eau chaude sanitaire.

Pompe à chaleurCoût d’achatType de captage de ressourcesType d’émetteur
Sol/solEntre 9 000 et 16 000 eurosPrix majoré de 100 euros par mètre linéaire de forage (Captage vertical)Entre 6 000 et 10 000 euros
Eau glycolée/eauEntre 9 000 et 19 000 eurosEntre 80 et 130 euros par m2 chauffé (captage vertical sur nappe phréatique)
Sol/eauEntre 14 000 et 17 000 euros

Des éléments destinés à relativiser le prix du chauffage géothermique

Le prix de chauffage géothermique représente un investissement tournant autour de 6 000 à 19 000 euros. Des chiffres à relativiser en se basant sur les performances du système à l’usage.

Un chauffage avant-gardiste

Le prix de chauffage géothermique forme un investissement sûr. En effet, ce mode de chauffage des plus performants du moment permet une économie d’énergie allant de 25 à plus de 30 %.

Dans la pratique, un chauffage géothermique utilise des capteurs implantés dans le sol, pour récupérer de l’énergie. Celle-ci sera par la suite transformée en chaleur via un radiateur, une pompe à chaleur, ou encore un plancher chauffant. Elle peut aussi alimenter le circuit destiné à produire de l’eau chaude sanitaire.

Un cycle thermodynamique

Le prix d’un chauffage géothermique s’explique par un cycle thermodynamique viable. En effet, un fluide appelé « caloporteur » assure le transport des énergies puisées dans le sol, jusqu’au chauffage géothermique. Sous la pression d’un compresseur, le fluide devient gazeux.

Cette condensation favorise le transfert de chaleur pour chauffer l’eau sanitaire. Puis, un condensateur se charge de retransformer le fluide gazeux à l’état liquide. Le détendeur complète le circuit, en ajustant la pression du liquide frigorigène.

Le prix d’un chauffage géothermique à travers le captage des ressources

Le captage des ressources influence aussi le prix d’un chauffage géothermique. On distingue quatre types de captage, à savoir le captage horizontal, le captage vertical, le captage vertical sur nappe phréatique et le captage en spirale.

Prix d’un chauffage géothermique par captage horizontal

Le prix d’un chauffage géothermique utilisant un captage horizontal s’explique par la nécessité d’une surface au sol supérieure ou égale à 1,5 fois celle de l’habitation à chauffer. En revanche, ce système ne requiert aucun forage. Les tubes et capteurs seront enfouis à 120 cm de profondeur au maximum.

Prix d’un chauffage géothermique par captage vertical

Le prix d’un chauffage géothermique recourant à un captage vertical est élevé, car l’installation implique de gros travaux. Pour installer les capteurs, il faut effectivement un forage pouvant aller jusqu’à 100 m de profondeur. Or, le mètre linéaire coûte déjà environ 100 euros.

Néanmoins, le chauffage géothermique utilisant un captage vertical reste l’idéal pour les petits espaces. Il offre un bon rendement, grâce à la stabilité de la chaleur enfouie dans les profondeurs. Elle est moins sensible aux variations thermiques et climatiques.

Le captage vertical sur nappe phréatique

Le prix d’un chauffage géothermique avec un captage vertical sur nappe phréatique oscille entre 80 et 130 euros par m² chauffé. Il faut surtout utiliser une pompe à chaleur eau/eau pour composer avec une température de l’eau comprise entre 8 et 12 °C, même en présence de gel.

Prix d’un chauffage géothermique par captage en spirale

Le prix d’un chauffage géothermique utilisant un captage en spirale (ou elliptique) reste aussi abordable. Pour preuve, de plus en plus de foyers français se tournent vers ce système combinant le captage vertical et le captage horizontal. Seul bémol, la sensibilité des capteurs peut varier d’un endroit à un autre.

Le prix d’un chauffage géothermique selon le type de pompe à chaleur

Avec un système impliquant une pompe à chaleur, le prix d’un chauffage géothermique va de 9 000 à 19 000 euros uniquement pour les fournitures. Les différences s’expliquent notamment par le type de circuit de chauffage.

Pompe à chaleur sol/sol

Le prix d’un chauffage géothermique impliquant une pompe à chaleur sol/sol est compris entre 9 000 et 16 000 euros. En effet, le fluide caloporteur évolue dans un circuit fermé (capteurs horizontaux et émetteurs).

Pompe à chaleur eau glycolée/eau

Le coût d’un chauffage géothermique impliquant une pompe à chaleur eau glycolée/eau dépend du type de capteurs. En effet, il va de 9 000 à 14 000 euros pour des capteurs horizontaux et 14 000 à 19 000 euros pour des capteurs verticaux. Ce système est le mieux indiqué pour chauffer l’intérieur d’une maison.

Pompe à chaleur sol/eau

Le coût d’un chauffage géothermique impliquant une pompe à chaleur sol/eau va de 10 000 à 17 000 euros. Ce système incompatible avec des capteurs horizontaux est réservé à la production d’eau chaude sanitaire.

D’autres facteurs susceptibles de varier le prix d’un chauffage géothermique

Le coût d’un chauffage géothermique utilisant une pompe à chaleur dépend également de deux éléments, à savoir la puissance calorifique (en kWh) et le COP (Coefficient optimal de performance).

Lors d’une démarche d’achat de pompe à chaleur géothermique, la puissance sera déterminée par la surface du logement à chauffer. Elle va de 5 et 20 kWh, selon les modèles.

Le COP varie quant à lui de 3 à 4. Pour une production de chaleur à hauteur de 3 à 4 kWh, la pompe à chaleur va donc consommer 1 kWh d’énergie. Le coût d’un chauffage géothermique avoisine alors les 2,2 à 2,5 euros par m² avec une pompe à chaleur avec un captage vertical sur nappe phréatique.

Le prix d’un chauffage géothermique selon le type d’émetteurs

Le type d’émetteurs utilisé peut aussi influencer le prix d’un chauffage géothermique. En effet, l’installation implique un coût de main d’œuvre allant de 6 000 à 10 000 euros.

Dans le cas d’un plancher chauffant, la pose et fourniture représente un coût allant de 40 à 75 euros/m².

Il faudra compter entre 3 000 et 5 000 euros pour l’installation d’un système utilisant un radiateur.

Par ailleurs, l’entretien annuel d’un système de chauffage géothermique est à prévoir, pour en optimiser le rendement et en prolonger la durée de vie. L’opération est surtout obligatoire pour un système utilisant un frigorigène de plus de 2 kg. Il faudra aussi recourir aux services d’un professionnel pour ajuster la pression et le niveau d’eau. Son intervention coûte entre 100 et 300 euros.

Des aides pour compenser le prix d’un chauffage géothermique

Pour que le prix d’un chauffage géothermique ne constitue en rien un frein à la reconversion écologique, de nombreux prêt-aidés ont été mis en place. Ils peuvent bien entendus être soumis à des conditions de revenus. Pour en bénéficier, il faudra aussi recourir à un artisan RGE (Reconnu garant de l’environnement) pour l’installation. Autre condition d’éligibilité : le logement à chauffer doit avoir plus de 2 ans.

Le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique)

Le CITE est un des prêts-aidés permettant de compenser le prix d’un chauffage géothermique. Il donne droit à une déduction d’impôts équivalant à 30 % du coût total des travaux.

La PAC à 1 euro

Le gouvernement a également mis en place la PAC à 1 euro dans la liste des dispositifs pour compenser le coût d’un chauffage géothermique. Basé sur le programme Pacte Energie Solidarité, il permet de se procurer une pompe à chaleur pour la somme symbolique de 1 euro.

L’ANAH (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat)

L’Anah octroie aussi une subvention destinée à amortir le coût d’un chauffage géothermique. Elle se matérialise par une réduction de – 5,5 %  de la TVA sur l’ensemble des travaux d’installation.

L’Eco-PTZ (prêt à taux zéro)

L’éco-PTZ peut aussi couvrir une bonne partie du prix d’un chauffage géothermique. En effet, il permet d’avoir un crédit allant jusqu’à 30 000 euros, destiné à financer l’installation.

La prime énergie de Total

L’installation d’une pompe à chaleur géothermique donne droit à la prime énergie de Total. Quelques conditions restent néanmoins à remplir. En premier lieu, les travaux doivent être effectués par un professionnel certifié QualiPAC.

Le matériel doit aussi être certifié NF PAC (ou Eco-Label européen, ou encore label EHPA). Il faut aussi opter pour une pompe à chaleur géothermique avec un COP minimum égal à 3. Enfin, il faudra joindre le RIB à l’attestation sur l’honneur de la demande.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Fermer le menu