: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

On détermine le prix d’une cloison sur la base de nombreux facteurs, ce qui rend une telle approche difficile. Comment arriver à définir un budget précis pour son projet de cloison ? Précisons au passage que c’est à un plâtrier que l’on doit s’adresser pour la réalisation d’une cloison.

Diversité des prix de cloison

Estimer le prix d’une cloison consiste d’abord à situer celui des matériaux, dans une assez large fourchette. En dehors des murs intérieurs prêts à poser qui affichent des tarifs extrêmement variables, il faut aussi considérer les modèles sur mesure, au coût tout aussi différents les uns des autres. Dans tous les cas, cela amène à étudier certaines caractéristiques qui influencent la tarification. Il s’agit du matériau de base, du mode de conception, de la technicité et de l‘esthétique. Or, chaque paroi créée est le produit d’une certaine priorisation des qualités intrinsèques des matériaux, même si certaines cloisons présentent des avantages techniques multiples (isolante, embellissant, etc.).

Par exemple, une cloison de bois ou de plâtre offre plus d’intimité, en cachant l’intérieur de la vue, mais offre rarement une bonne isolation acoustique. Un modèle en brique de verre permet de rehausser la luminosité des pièces et de réduire les nuisances acoustiques, sans offrir de confort thermique. Deux plaques de plâtre de même dimension peuvent avoir une capacité isolante différente…. Chaque vertu permet au fabricant de rehausser plus ou moins le prix au m² de son produit, d’où une diversité tarifaire qui risque de perdre les acheteurs.

Par ailleurs, à considérer dans le coût de pose d’une cloison, le tarif de main-d’œuvre est également variable d’un artisan à l’autre.

Les différentes sortes de cloison et leurs prix

Même s’il est impossible de mettre en place un barème de prix de cloisons sur lequel se référer, on peut tout de même situer approximativement le coût à l’achat. Voici quelques types de cloisons de matériaux différents et leurs prix indicatifs.

La paroi en plâtre

Il s’agit sans doute du matériau le plus connu en matière de cloisonnage. En effet, la cloison en plâtre (Placo…) est la plus pratique et se trouve parmi les moins chères ou offre la plus large fourchette tarifaire. Ce type de parois se prête aussi à de nombreuses optimisations comme celle de l’isolation phonique, le caractère hydrofuge, etc. Pour ce qui est du prix, celui-ci se situe généralement entre 10 et 40 euros ou plus, le m². La variante en plaque alvéolaire se propose en moyenne à 30 euros.

Les séparations en bois                                                                                                 

La cloison en bois est millénaire. Elle fait partie de toutes les traditions en matière d’agencement intérieur. Occultant, présentant une certaine qualité d’isolation thermique et non moins esthétique, ce type de mur se prête aussi à tout design d’intérieur. Pour le prix, il est fonction d’une multitude de facteurs dont l’essence et l’origine du bois, le type de traitements subis, l’épaisseur, etc. Mais la fourchette est assez large car il en faut compter entre 5 et 30 euros le m2, voire plus.

Prix d’une cloison en béton cellulaire

On reconnaît au béton cellulaire d’innombrables qualités, à savoir la bonne isolation, la légèreté et robustesse, la facilité de pose, l’ininflammabilité, etc. La paroi de béton cellulaire peut s’installer partout, et est préconisée pour les pièces humides. La cloison conçue avec ce matériau de haute technologie compte parmi les plus haut de gamme, avec un prix d’achat de 50 euros en moyenne le m2.

Cloison de brique

La cloison de briques dispose aussi d’une notoriété de longue date en matière d’agencement intérieur. Robuste, durable et non moins isolant, ce type de parois intérieures est également polyvalent. Elle affiche un tarif au m2 d’environ 45 euros en moyenne.

Cloison en verre                                                                                                              

Le choix du verre en tant que cloison est justifié essentiellement par le besoin de luminosité et une envie de style. Hormis la paroi vitrée, on peut aussi choisir la cloison en brique de verre pour l’intimité et en plus, la solidité. Pour ce type de paroi, il faut débourser entre 40 et 200 euros le m2.

Devis de création de cloison                                                                                                     

En somme, le prix d’une cloison évolue plus ou moins considérablement en fonction du matériau, du volume nécessaire pour la séparation, du mode de conception du dispositif de cloisonnage, etc. Il faut aussi y ajouter la main-d’œuvre qui peut constituer jusqu’à la moitié du coût du matériel. En tout cas, pour avoir un montant de budget précis et définitif, il faut demander son devis de pose de cloison directement à l’artisan.

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Sommaire

Découvrez nos guides

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Fermer le menu