Prix approximatifs de la construction d’une maison en brique

Pour estimer le prix d’une maison en brique, il faut considérer en même temps que la surface de la maison, le type et l’épaisseur des briques. Mais le coût d’une maison en brique varie également d’une région à l’autre et de l’entreprise contactée. La préparation de la construction de maison demande du temps, de la minutie et de la compétence. Pour mener à bien le projet, l’aide et l’avis des professionnels importent beaucoup. Les murs porteurs (murs périphériques en contact avec l’extérieur et ceux perpendiculaires à la façade) par exemple ont deux missions importantes. En effet, il leur revient de supporter les charges venant de la toiture et en même temps d’assurer l’étanchéité, l’isolation thermique et acoustique pour un intérieur confortable.

De ce fait, leur mise en œuvre et le choix de matériaux sont très importants. Comme matériaux de maçonnerie, on peut citer le bois, le béton, la pierre, la brique, etc. Mais en France comme partout dans le monde, la brique en terre cuite est le matériau le plus utilisé, étant parmi les plus anciens. Conçue à partir de mélange d’argile rouge et d’argile verte, elle est séchée pendant 25 à 55 heures puis cuite pendant environ 30 heures à une température de 1200 degrés. Ces préparations engendrent sa couleur orangée qui va donner un aspect naturel et chaleureux aux façades de la maison. Devant les variétés de briques disponibles sur le marché, il faut savoir choisir le type qui répond le plus à ses besoins, principalement, esthétiques et budgétaires.

Prix d’une maison en brique : les types de briques en terre cuite

Les types de brique

Depuis des millénaires, on utilise les briques pour fabriquer les murs de différents types de bâtiments. Il peut s’agir d’un bâtiment individuel, industriel, public ou bien des édifices culturels. Une grande variété de briques ont alors vu le jour. Elles ont été améliorées au cours du temps pour satisfaire les attentes et pour soutenir la concurrence. En France par exemple, les différentes régions se distinguent par leurs briques typiques. Ainsi, les types de briques avec leurs versions variant selon la technique de pose ou le format sont si nombreux qu’on va se contenter de quelques types destinés au mur ou à d’autres finalités.

La brique creuse

D’utilisation devenue courante pour les murs et comme revêtement, elle se distingue par des perforations verticales ou plus couramment horizontales.

On peut utiliser ce type de brique dans tous les types de murs et revêtement. En général, on la fabrique avec de la terre cuite. Elle est constituée de perforations verticales ou plus couramment horizontales. Plutôt solide tout en étant légère, elle peut être enduite ou non selon le type utilisé qui se présente sous deux sortes, à savoir la brique creuse classique et la brique creuse alvéolaire. La première, d’une épaisseur d’environ 20 cm, est facile à poser, mais elle ne suffit pas à assurer au mur l’isolation thermique nécessaire si bien que l’ajout d’une isolation supplémentaire s’avère nécessaire. Quant à la deuxième, elle est plus épaisse avec ses 30 cm, est dure et résiste bien aux intempéries. Ses capacités isolatrices thermiques et phoniques sont remarquables ainsi que son inertie thermique. De plus, elles conservent de l’humidité à l’intérieur.

La brique pleine ou brique rouge

Par sa couleur rouge, elle procure un aspect esthétique et un charme certains à une façade. Techniquement, elle est très performante. En effet, elle est capable d’assurer l’isolation thermique et phonique de la maison sans avoir besoin de l’appoint d’un isolant supplémentaire. Par ailleurs, elle laisse respirer le mur étant poreuse, et ne nécessite que de la colle pour la pose. De plus, elle est durable et résiste bien au feu et aux agressions climatiques. Par contre, le gel peut l’effriter. Mais, sa pose facile qu’on vient de mentionner a besoin du savoir-faire d’un professionnel pour être réussie.

La brique de parement

Elle est plutôt destinée pour le revêtement du mur extérieur et pour une décoration pour le mur intérieur. Elle est à base de terre cuite ou de matériaux reconstitués. Son atout c’est de rehausser l’aspect esthétique du mur en lui conférant au mur le charme rustique des briques rouges traditionnelles. Bien qu’épaisse, elle ne possède pas une bonne qualité en termes d’isolation thermique.

La brique réfractaire

La composition de ce matériel varie souvent selon l’utilisation, elle peut être du ciment fondu, de vermiculite ou de coulis réfractaire. Elle résiste à une forte température. Thermiquement, elle a une bonne capacité isolatrice thermique ainsi qu’une inertie thermique notable. Cette caractéristique lui permet de garder et de restituer facilement la chaleur. Cette brique est très peu utilisée pour la construction de mur. Son coût est effectivement plus élevé que les autres briques. Elle est plutôt réservée dans les constructions des murs de cheminée ou des fours à pizza ou encore du mur qui se trouve derrière un poêle à bois.

Prix d’une maison en brique : caractéristiques d’une maison en brique

Si elles sont bien choisies et bien travaillées, les murs en briques vont hériter des qualités des briques qui les composent, mais également de leurs défauts. Ainsi, les maisons en briques :

  • Sont non polluantes, saines et respectueuses de l’environnement. Les briques en terre cuite sont effectivement écologiques du fait qu’elles soient conçues à partir de produits naturels.
  • Sont solides et durables.
  • Résistent très bien au feu et à l’humidité.
  • Sont confortables thermiquement. La brique étant un bon isolant et se prête facilement à la pose d’isolant au cas où l’isolation aurait besoin d’un renforcement.
  • Possèdent une isolation acoustique convenable.
  • Sont esthétiques et reflètent un aspect chaleureux et naturel. Elles s’intègrent facilement à tout environnement, la brique étant un matériau qui permet d’aboutir à de multiples architectures répondant à tous les besoins.

Prix d’une maison en brique : prix indicatifs

Les prix au m2, des briques suivantes sont à titre indicatif :

  • La brique creuse classique est accessible aux alentours de 50 euros.
  • Le prix de la brique creuse alvéolaire varie de 60 à 70 euros.
  • La brique rouge a un coût situé entre 40 à 55 euros.
  • Pour la brique de parement le prix oscille entre 30 et 40 euros et même plus.
  • Et la brique réfractaire se vend entre 60 et 80 euros.

Prix d’une maison en brique : le coût de la pose

Selon la qualité de la brique, la complexité de la mise en œuvre, le prix de la pose au m2 de briques se situe en moyenne entre 45 euros et 65 euros, mais peut parfois grimper jusqu’à 95 euros.

Coût indicatif de la construction d’une maison en briques

Comme beaucoup de paramètres (types de brique, de maison, de la région où se trouve le professionnel, etc.) entrent en jeu, il est difficile de chiffrer le prix de la construction d’une maison en briques. On peut tout de même dire que le coût d’une maison en briques (150 m2) peut débuter à 50 000 euros.

Quelques points à observer pour réduire le coût

Le fait de procéder à la comparaison de prix à base de devis établis par différents professionnels permet de dénicher le meilleur rapport qualité/prix.

Les futurs propriétaires doivent également s’informer sur les conditions d’éligibilité aux aides mises en place. Cela leur permet d’acquérir leur future maison à un prix inférieur. Par ailleurs, elle sera en même temps en conformités aux réglementations en vigueur.

Fermer le menu