Qu’est-ce qu’une chaudière ?

La chaudière reste le moyen de chauffage privilégié des français, que ça soit pour une maison individuelle ou un appartement. Elles carburent couramment au fioul ou au gaz, mais il en existe d’autres encore plus performantes pour vous permettre de faire baisser votre facture de chauffage sans pour autant entamer votre confort. Cet article vous apporte toutes les informations utiles et à savoir.

Une chaudière, c’est quoi au juste ?

Par définition, la chaudière est un équipement servant à transmettre invariablement de l’énergie thermique à un fluide caloporteur qui est souvent de l’eau. C’est cette énergie qui génère de la chaleur. Elle peut provenir de toutes sortes de combustions (charbon, fioul, gaz, bois, etc…), ou de la chaleur d’un autre fluide. Mais la chaudière peut aussi produire de la chaleur par de l’électricité. Au coeur du système de chauffage, la chaudière génère donc de l’eau chaude pour la redistribuer à travers tout le réseau de chauffage (canalisations, radiateurs…). La redistribution du liquide chauffé jusqu’à la pièce chauffée se fait à l’aide de diverses tuyauteries. Après refroidissement, le liquide (dans le cas d’une chaudière à tube d’eau), ou bien la vapeur (pour une chaudière à tube de fumée), sort par un conduit situé sur la partie haute de l’appareil, et revient par un autre sur sa partie basse.

De quoi se compose une chaudière ?

Plusieurs éléments constituent la chaudière : le brûleur, le corps de chauffe, l’échangeur, la pompe de circulation, un vase d’expansion et un ventilateur, qui est facultatif.

Les catégories de chaudière

L’ADEME recommande une température de 19°C pour les pièces à vivre, et de 17° pour les chambres. Les chaudières permettent d’accéder à ces recommandations.

Il y a 5 principales catégories de chaudière : à gaz, au bois, au fioul, électrique et les chaudières mixtes. Ces dernières associent 2 types de combustion comme le bois/fioul par exemple. Mais on appelle également une chaudière “ mixte “ lorsqu’elle combine différents types de technologies comme à condensation, à basse température ou standard.

Outre le fait de chauffer l’habitation, certains modèles de chaudière peuvent aussi assurer la production de l’eau chaude sanitaire. En ajoutant un chauffe-eau, une telle installation peut couvrir tous vos besoins à ce niveau. Un plombier-chauffagiste en assurera le raccordement de la robinetterie. D’ailleurs, l’adjonction d’un chauffe-eau solaire individuel réduit de 50 à 70 % la facture d’eau chaude.

Les différents types de combustibles

Le type de combustible constitue le premier facteur de choix d’une chaudière. En effet, chacun d’entre eux a ses atouts et ses limites. Si vous avez en l’occurrence opté pour de l’électricité, il n’est pas nécessaire de réapprovisionner puisqu’il suffit de la brancher sur un secteur. Néanmoins, le prix de l’électricité peut sérieusement constituer un frein à son usage comme combustible.

A l’opposé de l’électricité, le bois nécessite une intervention manuelle à chaque chargement des chambres de combustion. Son avantage est qu’il permet de se chauffer à moindres prix et se décline en plaquettes, granulés ou bûches. Parallèlement, son émission gazeuse est aussi un point à prendre en compte. Et côté réglementation, le système d’évacuation de fumée des chaudières à bois requiert l’installation d’un filtre spécifique selon la région.

D’autres types de combustibles

Le gaz est aussi parmi les combustibles les plus courants. Comme le bois, il offre aussi plusieurs choix possibles (le gaz naturel ou le gaz de pétrole liquéfié, communément appelé GPL). Et pour continuer, même s’il n’est pas forcément économique ni écologique, le fioul reste aussi un choix très courant. La performance des modèles récents vient en fait des technologies qu’ils utilisent. Une fois que l’alimentation en fioul est effectuée, la chaudière assure complètement la gestion de la combustion. Si vous n’êtes pas du genre à faire les choses à moitié, il est tout à fait possible d’avoir une chaudière mixte. Cela vous permet de combiner plusieurs combustibles à la fois.

Les différents types de chaudières

Les modèles les plus traditionnels sont les chaudières à gaz, électriques ainsi que les chaudières au fioul. Le chauffage de l’eau se fait dans le circuit de chauffage central pour une diffusion de chaleur via des radiateurs ou des planchers chauffants. On a aussi la chaudière à condensation qui offre plus de 35% d’économies par rapport aux chaudières standard. Leur intérêt réside dans la récupération de la chaleur issues des vapeurs de la combustion du fioul ou du gaz. Ce type de chaudière est moins polluant et s’avère l’alternative la plus écologique pour équiper une maison d’un chauffage central. La chaudière à basse température est simple d’utilisation, facile et rapide à installer, et c’est 20% d’économie d’énergie par rapport à une chaudière classique.

Ce sont les types de chaudières que l’on rencontre fréquemment. Mais comme le marché des chaudières est constamment en évolution, d’autres types de chaudière comme la chaudière haut rendement ou haut rendement à basse température, ainsi que la chaudière micro-accumulation ont aussi fait leur apparition.

Sommaire

Fermer le menu