Chaudières les moins chères

Les chaudières pas chères s’achètent en ligne, sur des sites dédiés à prix discount. Mais également lors d’opérations de déstockage des grands magasins. Mais une autre façon de se procurer des chaudières pas chères reste également le recours aux modèles d’occasion. On vous en dit plus.

Types de chaudières pas chèresPrix
Chaudière d'occasion 300 € à 800 €
Chaudière à gaz 550 € à 2500 €
Chaudière électrique1330 € à 6000 €
Chaudière bois 1600 € à 8000 €
Chaudière à condensation à gaz 1990 € à 4000 €
Chaudière à condensation fioul 2200 € à 5000 €

Le chauffage à lui tout seul constitue les 66% de la totalité des consommations d’énergie d’un ménage, et l’eau chaude sanitaire occupe les 11 % de ce taux. Le seul moyen de ne pas pénaliser le budget est donc d’opter pour un système de chauffage performant et économe. Avec la mise en œuvre des technologies innovantes, les rendements des chaudières se sont beaucoup améliorés. De plus, il est maintenant possible de recourir à des énergies autres que les gaz, le fioul ou l’électricité pour se chauffer. Parmi les bons élèves, les systèmes de chauffage écologiques qui fonctionnent avec des énergies renouvelables. Le plus souvent, ce sont aussi les plus économiques.

Chaudières les moins chères : où dénicher les bonnes affaires ?

Carburant avec un combustible à énergie fossile ou renouvelable selon le cas, les chaudières se déclinent en différentes gammes plus ou moins innovantes. Toutefois, il convient de souligner que les chaudières que l’on peut trouver à des prix raisonnables ne sont pas forcément des produits de moyenne, voire de basse qualité. Effectivement, l’écart des prix (entre 300 à 5000 euros) peut s’expliquer par d’autres critères que la performance ou le type de la chaudière.

Les meilleurs endroits où trouver des chaudières pas chères

Par exemple, il est tout à fait possible de trouver des chaudières à bas prix d’occasion. Ou bien sur des sites d’équipements proposant des prix discount. D’autre part, les chaudières traditionnelles qui se carburent à l’énergie fossile comme le gaz, le fioul ou l’électricité sont aussi parmi les plus abordables. Et ce, que vous les ayez eu au magasin ou en occasion. Malgré leur prix bas, elles peuvent afficher un bon rapport qualité/prix car elles sont notamment connues pour leur côté économiques. Néanmoins, la prudence est de mise avant l’achat car il faut s’assurer de sa résistance en amont de l’achat. Si vous voulez, et dans la mesure du possible, vous pouvez vous faire conseiller par un chauffagiste professionnel avant de vous décidez à acheter votre trouvaille.

Chaudières les moins chères : se faire aider par un professionnel

Malgré le prix que cela peut représenter, il est toujours à votre avantage de recourir à un professionnel. En étudiant votre cas et la configuration de votre habitation, vous pourrez bénéficier de ses conseils avisés. Il vous aiguillera sur l’énergie à privilégier, l’emplacement adéquat. Et selon la surface de la maison à chauffer, il saura également déterminer la puissance que doit se doter l’appareil. Le professionnel vous orientera sur le type de chaudière à adopter, de manière à répondre à vos attentes.

Mais aussi,  à ce que vous puissiez bénéficier des différentes aides entrant dans le cadre de la rénovation énergétique. S’il s’agit d’une chaudière à gaz qui implique des travaux de raccordement, c’est la personne la mieux indiquée pour une installation en conformité aux réglementations en vigueur. Et ce n’est pas tout. Si votre chaudière est achetée et posée par  un chauffagiste de métier, dans une maison de plus de 2 ans, vous pourrez bénéficier d’une réduction de TVA de l’ordre de 10%. Et dans le cas où la chaudière atteint le niveau de performance requis par la transition énergétique, ce taux de TVA sera réduit à 5,5 %.

Quels prix moyens pour une chaudière moins chère 

Même s’il y a indéniablement un impact de la puissance, de la marque, de la technologie et du combustible de l’appareil sur son prix, ce dernier va aussi dépendre de sa provenance. Et à part le coût d’acquisition de la chaudière, il faut également adjoindre à ce prix le coût de son installation. Ainsi, si vous vous tournez vers des opérations de grandes surfaces, il est possible d’avoir la chaudière à 30 ou 40 % moins chère que le prix d’une chaudière neuve. D’autre part, vous pouvez avoir une chaudière d’occasion entre 300 et 800 euros.

Il s’agit donc d’une seconde main ou d’un matériel acquis sur un site spécialisé. Certains d’entre eux proposent d’ailleurs des chaudières à gaz à partir de 550 euros. Avec un prix pouvant légèrement grimper selon la qualité. Les chaudières à condensation à gaz qui séduisent les consommateurs à cause de leur côté économe y sont accessibles dès 2000 euros. S’agissant d’une chaudière à fioul à condensation, comptez environ 2200 euros. Prévoyez 1330 euros pour des chaudières électriques et environ 1600 euros pour des chaudières à bois.

Chaudière pas chères : nos astuces pour multiplier les économies d’énergie

La plupart des chaudières modernes sont conçues de manière à les rendre moins voraces en énergie. Toutefois, il est encore possible d’optimiser les économies de chauffage avec quelques gestes au quotidien. Parmi eux, la manière d’utiliser le système de chauffage et de production d’eau chaude. D’abord, le premier geste concerne les radiateurs dotés de robinet thermostatiques ou munis d’horloge de programmation. Il suffit alors de choisir la bonne température. C’est-à-dire que si la pièce est occupée le jour, vous réglerez la température entre 19 et 21°C. En revanche la nuit, abaissez-la à 17°C par exemple, dans les pièces peu ou non occupées.  Et au cas où vos radiateurs ne disposent pas encore de ce dispositif, il est tout à fait possible de faire installer des robinets thermostatiques sur ces derniers pour permettre de réguler la température émise.

D’autres conseils

D’autre part, il est possible de baisser le chauffage quand vous n’êtes pas chez vous. Mais également quand la chaleur ambiante ne contraint pas l’usage de l’appareil, durant les saisons chaudes.

Pour l’eau chaude, vous pouvez faire de même. Durant une absence de longue durée, l’extinction du ballon d’eau chaude ou la chauffe-eau thermodynamique permet de limiter le gaspillage d’énergie. Et le cas contraire, c’est-à-dire si vous êtes chez vous, non seulement vous limiterez la prolifération des bactéries en réglant la température de la chauffe-eau à 55 ou 60°C. Mais vous évitez également un entartrage de l’appareil.

Fermer le menu