Prix des chaudières au fioul

Le prix d’une chaudière au fioul est tout d’abord lié à la puissance de l’appareil. Naturellement, il sera aussi plus élevé selon le niveau de rendement de la chaudière.  A côté de cela, d’autres facteurs comme le type de modèle (au sol, mural etc…), ou du type de la chaudière (à ventouse, mixte, à condensation…) entrent également en ligne de compte. C’est ce qui explique le large écart de prix des chaudières au fioul (entre 1500 et 10 000€). On vous aide à choisir le modèle et le type de chaudière qui vous serait le plus bénéfique.

Types de chaudières à fioulPrix
Prix moyen d'une chaudière à fioul entre 1500 et 10 000 €
Chaudière à fioul standard entre 1 700 et 6 000 €
Chaudière à fioul à condensation entre 4500 et 8000 €
Chaudière à basse températureentre 2000 et 4000 €
Chaudière à ventouse basse températureentre 2250 et 5100 €
Chaudière à ventouse standard entre 1200 et 2500 €
Chaudière à ventouse à condensationentre 4250 et 6000 €
Chaudière mixte double service entre 12 000 et 18 000 € (pour un logement de100m²)
Citerne aérienne 700 €
Citerne enterrée 1 500 €
Contrat d'entretien annuel entre 100 et 150 €
Prix d'un chauffagisteentre 32 et 62 € de l'heure

Le regain d’intérêt pour les chaudières à fioul s’explique notamment par les performances intéressantes qu’elles peuvent offrir. Parmi les plus rentables, la chaudière au fioul basse consommation (ou à condensation), et les chaudières au fioul à basse température caracolent en tête du classement.

Pourquoi choisir une chaudière au fioul ?

Plusieurs types de chaudières au fioul sont disponibles sur le marché. Ce type de chaudière peut être un bon choix pour se chauffer. Mais si vous aspirez à faire des économies, n’achetez pas la première chaudière au fioul qui vous tombe sous le nez.  En effet, même si la chaudière au fioul est le 3è système de chauffage le plus répandu en France, ce sont surtout les nouvelles générations de chaudières qui sont les plus économiques. Elles allient confort et praticité grâce aux technologies utilisées. De plus, leur design contemporain les rend moins encombrantes que les anciens modèles de chaudière. Au besoin, on peut très bien combiner le mazout ou le fioul avec d’autres énergies comme le solaire ou l’électricité. En outre, les réseaux de distributeurs facilitent grandement l’accès au fioul. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles les foyers non raccordés au réseau de gaz la choisissent en alternative. En optant pour des chaudières à fioul nouvelle génération, vous pourrez même amortir le financement de votre nouvel appareil grâce aux aides étatiques ou d’autres organismes comme l’Anah.

Les points faibles d’une chaudière au fioul

Malgré les nombreux avantages de la chaudière au fioul, il y a tout de même des petits bémols à prendre en compte. D’abord, elle est généralement plus dispendieuse qu’une chaudière au gaz. De plus, suivant la dimension du modèle, la chaudière au fioul peut aussi être plus ou moins encombrante. Côté prix, ça n’arrête pas de fluctuer que vous pourriez avoir de la difficulté à évaluer sa rentabilité. Le fioul est loin d’être une énergie renouvelable (c’est de l’énergie fossile). Ce qui signifie que ses réserves s’épuisent au fil du temps. Sans oublier l’espace de stockage pour l’installation de la cuve. Un dernier détail et pas des moindres : si vous souhaitez vous inscrire dans une démarche particulièrement écologique, la chaudière au fioul est quand même l’un des systèmes de chauffage les plus polluants. Néanmoins, il est tout de même possible de juguler tous ces désagréments en optant pour des modèles plus modernes qui sont aussi les plus économes en énergie.

Prix de la chaudière au fioul selon les différentes catégorie d’appareil

La chaudière au fioul se décline en plusieurs catégories. On peut désormais obtenir un bon rendement avec des appareils aux pointes de la technologie. Donc, avant d’arrêter votre choix,  prenez le temps d’étudier votre consommation d’énergie sans omettre de considérer la configuration de votre logement. La dépense moyenne pour une chaudière au fioul est d’environ 4741 €.

Une chaudière au fioul standard

Malgré un prix très attractif, ce modèle de chaudière n’est pas des plus rentables. C’est ce qui fait qu’il n’y a pas d’aide ni de financement à espérer de l’État si vous avez opté pour ce modèle. Son rendement est relativement faible, à 92 % et la température d’irrigation exigée par une chaudière standard est d’au moins 60°C.

Une chaudière au fioul à condensation

Comparée à une chaudière traditionnelle, la chaudière à condensation procure 30 % d’économie d’énergie. Son rendement et parmi les plus élevés (jusqu’à 105 %), mais la coupler à un plancher chauffant ou des radiateurs de chaleur douce permet de l’optimiser. Si vous voulez une chaudière longue durée, vous êtes servi! De plus, avec elle, les émissions de CO2 et d’oxyde d’azote sont moindres.

Une chaudière au fioul basse température

La chaudière basse température a également besoin d’un plancher ou d’un plafond chauffant. L’économie d’énergie qu’elle génère est en revanche plus inférieure : 15 %. La température d’irrigation sera également plus basse que celle qu’exige une chaudière standard, sans pour autant provoquer des soucis de condensation. Côté rendement, il fluctue globalement entre 92 et 95 %.

Une chaudière au fioul cogénération

Elle ressemble à la chaudière à condensation à une chose près : le moteur qui lui permet de produire de l’énergie mécanique. Cette dernière actionne un alternateur qui génère à son tour de l’électricité. La production d’électricité engendre une énergie thermique qui sert pour le chauffage et la production d’eau sanitaire. Ainsi, l’énergie obtenue permet d’alimenter les appareils électriques du foyer. Mais il est également possible de la revendre à un fournisseur d’énergie. Rendement et économie d’énergie garantis !

Une chaudière au fioul mixte

Il s’agit d’une chaudière mixte fioul/bois. La nécessité d’une intervention humaine pour l’alimenter en bois peut dans une certaine mesure constituer une légère contrainte. Comme son nom l’indique, cette chaudière a la capacité de basculer d’une énergie à l’autre. Et contre toute attente, elle est facile d’utilisation en plus d’être économique.

Une chaudière au fioul à ventouse ou à flux forcé

En plus de limiter les frais de ramonage, elle représente une solution innovante en termes de chauffage. Sa particularité réside dans le fait de permettre l’expulsion des gaz de fumées de la combustion et de prélever l’air frais de l’extérieur. La chaudière à ventouse agit sans qu’aucun échange d’air avec la pièce où est la chaudière ne se fasse. En effet, il y a pour cela des conduits qui sont directement reliés à l’extérieur. Cette caractéristique lui permet également de convenir pour une pièce confinée, renforçant la réduction de la consommation (5%). Cette chaudière  se distingue par sa propriété étanche. On peut l’installer sans problème dans n’importe quelle pièce de la maison. Le prix de cette chaudière à fioul varie selon le type de chaudière. 1 200 à 2 500 € pour une chaudière standard, 2 250 à 5 100 € pour une chaudière à ventouse basse température,  et 4 250 à 6 000 € pour une chaudière à ventouse à condensation.

Fermer le menu