fbpx
Les différents parements de façade et leurs prix indicatifs

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Le prix du parement de façade sera relatif au matériau, à l’état de la façade et à la finition. Pour habiller une façade en bois, en briques, en béton, en pierre, il existe tout un panel de choix, en produits, en type et en modèle. Chacun est conçu pour assurer la protection de la structure. Mais les parements de façades  ont aussi pour rôle de mettre en valeur le style architectural du bâti, et ainsi de produire l’effet esthétique recherché. On vous aide à estimer le coût de l’opération.

Il y a les options plus simples et moins coûteuses comme les enduits et les crépis. Avec l’évolution apportée aux produits ainsi que le concours d’un façadier expérimenté, ces derniers n’ont plus rien à prouver en termes d’esthétique et de durabilité. On peut d’ailleurs rehausser le rendu final, avec la peinture de façade, compatible à tout type de support. Il y a également les solutions plus coûteuses, mais dont la différence de prix peut être compensée par les performances, esthétique et technique (pouvoir protecteur et isolateur optimisé) du résultat obtenu. Il s’agit du bardage et des plaquettes de parement et même la combinaison des deux.

Prix du parement de façade : confiez vos travaux à un professionnel

Actuellement, quelle que soit la solution choisie, il est devenu obligatoire de coupler habillage des murs et isolation par l’extérieur dès que plus de 50 % des murs sont concernés par les travaux. Ainsi, pour faire le bon choix et en toute connaissance de cause, il est important de connaître ce que chaque parement de façade peut offrir. Ainsi que le prix exigé en retour. Mais avant toute chose, il faut s’informer sur les exigences réglementaires en vigueur et se souvenir que derrière une façade réussie, il y a toujours l’œuvre d’un bon professionnel.

Prix du parement de façade : l’habillage de façade en enduit ou en crépi

Caractéristiques de l’enduit de façade et du crépi

Que ce soit l’enduit de finition de façade ou le crépi, ils sont choisis selon l’état et la nature du support qui est, en béton, en pierres ou en briques, mais pas en bois. Cependant, ils ne sont pas compatibles avec une façade en pierres de taille qui sont conçues pour rester apparentes.

En plus des rôles décorateur, protecteur et isolateur, attendus à tout parement de façade, les particularités des enduits de finition et de crépi résident dans le fait de pouvoir masquer les imperfections sur le mur, de lui donner un aspect uniforme et de le laisser respirer.

D’autres caractéristiques de l’enduit de façade

Ces types de parement peuvent être classiques ou traditionnels, préparés et dosés en chantier ou bien «  monocouche ». Autrement dit, un seul produit préparé en usine. Ils s’appliquent en plusieurs passes ou en une seule, directement sur le mur ou sur l’isolant, manuellement ou à l’aide d’une Tyrolienne. L’enduit traditionnel, dit multicouche comporte la première couche qui est la couche d’accrochage (gobetis). Ensuite,  on a le corps d’enduit, et enfin la finition. Le crépi, étant en quelque sorte un enduit de parement, est toujours monocouche.

Différentes finitions

La couche finale d’un enduit classique ou traditionnel est toujours talochée pour un rendu, en badigeon, fin ou plus épais. La réussite requiert l’expertise d’un façadier ce qui rend son coût élevé. 

Avec l’enduit monocouche et le crépi, on peut choisir entre 4 principales finitions selon l’effet désiré, dont un effet :

    • de finition projetée, la plus classique, pour un effet rustique, lisse, mais irrégulier.
    • une finition grattée est la plus utilisée surtout en construction neuve.
    • l’effet écrasé ou finition écrasée donne un effet moucheté et plein de charme.
    • Une finition talochée pour un aspect fin et élégant.

Indication de prix

L’enduit traditionnel taloché revient autour de 50 euros le mètre carré.

L’enduit monocouche a un coût compris entre 25 et 40 euros par mètre carré.

À noter cependant que l’évolution des enduits permet de personnaliser encore plus la façade, à l’exemple de l’enduit bicolore, ou à motifs et le prix n’est plus standardisé.

Le crépi a un coût situé entre 20 et 75 euros au mètre carré.

Prix du parement de façade : l’habillage mural en bardage

Caractéristiques du bardage

Le bardage constitue sans aucun doute l’habillage de mur à plus haut rendement en termes d’isolation, mais également sur le plan décoratif du fait des nombreux matériaux pouvant le constituer. En effet, étant un assemblage d’éléments fixé sur une ossature, il constitue une enveloppe habillant le mur de façon continue garantissant ainsi l’élimination quasi totale des ponts thermiques.

Mieux encore, l’accompagnement d’une isolation par l’extérieur à la pose de bardage est plus aisé. Quant à l’esthétique, on peut jongler avec la technique de pose des lames formant le bardage, à l’horizontale, à la verticale,  en diagonale, en escalier (cas du bois ou de l’ardoise), en cassette (cas du zinc). Les matériaux sont multiples, bois, PVC, métal, composite, fibre-ciment pour résister aux intempéries et aux UV. Enfin, quel que soit le matériau, la ventilation est importante

Quelques types de bardage

Au début, le bardage est fait en bois, et ce matériau ainsi que ses dérivés (composite, fibres de bois) dominent encore. Actuellement, il y a le bardage en PVC, en métal, en pierres, en ardoises, en terre cuite, en fibre-ciment, etc. En voici deux exemples :

Le bardage en bois.

Dans ce cas, le bois massif est le plus prisé. Cependant devant l’évolution sur le traitement du bois avant son utilisation d’autres essences, de coût moins élevé entre de plus en plus dans la fabrication de bardage. Avec, les possibilités de pose et la couleur suivant l’essence choisie, on peut avec le bardage en bois arriver au rendu recherché. Dans tous les cas, le bardage en bois est authentique, noble, écologique et le bois est naturellement un bon isolant.

Le bardage en métal

C’est plus précisément le zinc. Le zinc est actuellement de plus en plus prisé dans la conception de bardage. En effet, à l’instar de l’aluminium, le zinc confère à la maison, design et modernité tout en revenant moins cher. Avec la multiplicité de poses possible avec le zinc, la diversification de teintes (grise, bleue jusqu’au rouge) ainsi que sous l’apparence variée (brillante, satinée) qu’il permet, toute exigence esthétique peut être satisfaite avec le bardage. À tout cela s’ajoute une robustesse, une facilité d’entretien et une durée de vie presque inégalées.

Indication de prix

Le prix du bardage dépend de type et de la gamme de qualité du matériau utilisé, de la complexité de pose et de la personnalisation apportée. De ce fait, le prix indicatif au mètre carré donné ci-dessous part du minimum.

  • Le prix du bardage en bois débute à 15 euros.
  • Celui du bardage en PVC est à partir de 10 euros.
  • les ardoises naturelles sont accessibles à partir de 100 euros.
  • et le prix du bardage métallique (alu, zinc, cuivre, acier inoxydable) débute à 75 euros et peut atteindre 200 euros.

Prix du parement de façade : l’habillage des murs avec des plaquettes de parement

Caractéristiques des plaquettes de parement

Les plaquettes de parement sont des éléments de décoration, qui à l’origine, sont faits en pierre. Actuellement, il existe différentes versions en termes de matériaux et de styles. Cela va du brut au raffiné et qui possèdent toutes la qualité de résister au gel. Par ailleurs, il est aisément possible de les coller directement aux murs (avec ou sans joints) ou sur des panneaux d’isolation, en temps sec et sans gel.

Enfin, pour donner l’illusion parfaite de la matière imitée, des plaquettes de finitions (pour les angles ou les surfaces arrondies) sont disponibles. Les plaquettes qui se vendent en lots ou en bloc se présentent sous différents formats. Parmi elles, celle de briquette de 8 mm d’épaisseur et de 20 cm de longueur ou de dalle de pierre de 50 cm d’épaisseur et de 1 m de longueur. Elles se déclinent sous différentes teintes et textures. On peut les peindre avec la couleur qu’on veut.

Les différents types 

Elles peuvent être en :

      • Pierres naturelles pour une touche rétro et du prestige, à une façade contemporaine.
      • Briques de terre cuite, pour un rendu authentique et chaleureux de la façade
      • Béton pour imiter à la perfection les pierres naturelles avec une résistance un peu plus élevée.
      • Quartz pour allier à la façade, solidité et finesse (plaquettes pouvant être les plus minces).
      • Bois composite pour donner à la façade l’allure noble et authentique du bois.

Indications de prix

Suivant le type de matériau principalement, le prix au mètre carré de plaquettes varie entre 8 et 105 euros.

Celui du lot de 10 plaquettes de finition se situe entre 50 et 155 euros.




Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Fermer le menu