fbpx
Le nettoyage de la façade

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Le prix du nettoyage de la façade se chiffre au mètre carré et diffère selon la technique utilisée. Un nettoyage régulier est utile car la façade est le premier élément de la maison qui attire le regard. En dehors de cela, elle a aussi pour vocation de protéger la structure. Ces deux rôles se complètent. En effet, une maison à la façade négligée n’est non seulement pénible à voir, mais devient aussi fragile, car elles sont sujettes aux infiltrations. L’entretien de la façade, notamment son nettoyage, doit être pris au sérieux et entrepris dès l’apparition du plus petit élément risquant de la fragiliser.

Le nettoyage de la façade maintient l’apparence de la façade et assure sa résistance. Par ailleurs, une façade propre permet de visualiser les erreurs de mise en œuvre, les fissurations à réparer, les traitements et les protections à apporter. Il existe différentes techniques de nettoyage à choisir selon l’état de salissure et l’importance de la dégradation. Il est essentiel de les connaître, car le budget à mobiliser en dépend.

Les différentes raisons du nettoyage de la façade

On réalise le nettoyage pour de multiples raisons.

Pour l’esthétique

Après le nettoyage, on peut profiter pour rendre à la façade son aspect antérieur ou lui donner un nouveau look, respectant les couleurs autorisées. Le nettoyage de la façade constitue effectivement une étape nécessaire pour embellir et rajeunir son aspect général.

Pour protéger la structure

Le nettoyage permet de réparer les éventuelles dégradations présentes sur la façade découlant de l’humidité, des moisissures, des salissures, de la pollution, etc.  En plus des dommages superficiels, des détériorations profondes peuvent arriver si on tarde de procéder au nettoyage qui permet de le détecter et stopper son évolution.

Pour le respect de la réglementation locale et régionale

D’après le code de la construction et de l’habitation ou CCH, les façades doivent être maintenues en bon état de propreté et le ravalement doit être effectué au moins tous les dix ans. Mais il existe aussi le plan local d’urbanisme auquel on doit se référer surtout si on veut changer le look de la façade après le nettoyage. En effet, en  cas de non-respect des exigences requises, la municipalité peut obliger le propriétaire à changer tout ce qui n’est pas conforme à la loi, et il peut également risquer de payer une amende.

Pour la valorisation du patrimoine immobilier

En plus du style architectural adopté et reflété par la toiture, c’est l’aspect des murs, en étant en harmonie avec celle-ci ou en léger contraste, qui reflète l’effet recherché aux yeux. Par ailleurs, une propreté impeccable présentée par la façade va rehausser encore plus son esthétique générale. Ainsi, que ce soit pour la satisfaction, pour la revente ou pour la location, un bon entretien et un nettoyage sérieux apportent toujours une plus-value à la maison.

Mais quand on parle de nettoyage, il ne faut pas penser que c’est une tâche facile. La maîtrise de diverses techniques doit être prise en compte par la personne qui doit effectuer les travaux.

Les différentes techniques de nettoyage de façade

Selon la nature du support et le degré de salissure de la façade, on peut se servir de plusieurs techniques pour la nettoyer.

Nettoyage à haute pression

Très utilisé, il s’agit de la plus vieille technique de nettoyage. Il est très agressif, donc il faut vérifier si la surface à nettoyer est en bon état. Cette technique consiste à enlever les poussières et les salissures en projetant de l’eau. Mais il ne faut pas faire ce nettoyage pendant l’hiver pour éviter le choc thermique.

Technique de sablage

C’est une technique de nettoyage assez agressive. Elle consiste à projeter du sable ou de la poudre abrasive sur les murs (sur une petite surface si possible) sans ajouter de l’eau. On utilise cette méthode sur les constructions dures comme le béton, les briques dures, les pierres dures, les bois durs. Ce procédé permet d’éliminer les salissures, les peintures. Il est très efficace sur les murs qui auraient été couverts de saleté depuis longtemps. Pour le sablage on peut utiliser le corindon, l’alumine, ou des sables siliceux.

Gommage

Ce type de nettoyage est plus classique. Il s’agit de projeter de la poudre d’abrasion, sans eau. C’est un procédé qui convient s’il s’agit de nettoyer les murs poreux, ou si l’épaisseur du mur est inférieure à 20 cm, ou si les murs sont recouverts des badigeons. Il permet d’enlever les saletés dont les traces de pollution. Cette technique s’adapte aux murs en brique, en béton, en pierre et à certains bois pas trop fragiles. C’est une méthode à confier à un professionnel et le type de poudre est à choisir en fonction de la dureté et la porosité de façade, le type de matière à retirer et le degré d’encrassement.

Hydrogommage

C’est un procédé de nettoyage plus doux. Il préserve les façades sensibles. On peut le pratiquer même sur un mur fragile. Il consiste à projeter de l’eau mélangée avec de la poudre pour supprimer les traces de pollution, les graffitis, la rouille, etc.  Cette technique est efficace pour tout type de mur. Ce procédé nécessite une bonne connaissance du type de poudre à utiliser pour ne pas endommager le revêtement.

Nébulisation

La nébulisation ou ruissellement d’eau est un nettoyage plus classique qui permet de faire disparaître les encroûtements, les poussières, et les salissures noires. C’est un nettoyage par voie humide. On peut l’utiliser sur les constructions en béton, en pierre ou en brique. Cette méthode n’est pas conseillée pour le nettoyage d’habitation, mais plutôt pour les bâtiments industriels, non publics.

Ponçage

Le ponçage est une méthode accessible aux bricoleurs. Pour plus d’efficacité, il est conseillé de le pratiquer sur des murs en pierre, en bois, ou en béton. Ce procédé est donc classé comme assez agressif pour la surface, car on utilise la voie sèche et doit être fait uniquement lorsque l’abrasion du matériau va le permettre. Ce procédé consiste à enlever les lasures, les vernis, les résidus de peinture. Mais il permet aussi de polir la surface desquamée du matériau. En outre, il assure la finition en cas de remplacement de brique ou de pierre sur la façade. 

Nettoyage chimique

Ce type de traitement est assez agressif, car il consiste à appliquer directement le produit sur la façade. Mais il existe plusieurs choix de traitement selon les produits utilisés.  Une connaissance des produits est importante pour ne pas endommager les surfaces à traiter. Il en est de même pour la manipulation qui exige une bonne précaution pour éviter tout désagrément. Ce procédé permet d’éliminer les salissures, les moisissures, les lichens. Il aide aussi à décaper les peintures, les lasures, les vernis sur les murs. Il s’applique sur la façade en béton, en pierre, en brique, ou en bois.

Peeling

Ce procédé de nettoyage est purement mécanique et peut être pratiqué par tous. Il ne représente aucune réaction chimique. C’est une technique douce, mais coûteuse. Elle est particulièrement réservée aux constructions sensibles ou aux surfaces très fragiles et délicates. Ce type de nettoyage permet de supprimer les salissures, les poussières, les pollutions. Il s’applique sur les revêtements en béton, en pierre ou en brique

Prix de nettoyage de façade : quel budget prévoir ?

La première étape d’un ravalement c’est le nettoyage. Tous les travaux et les finitions dépendent du nettoyage. Il est donc très important de ne pas brûler cette étape. Il faut alors connaître le budget qui correspond à ces travaux. Ce budget va dépendre de la technique à adopter, de la surface à nettoyer, du professionnel choisi, etc. À propos du choix de ce dernier, la comparaison de plusieurs devis peut aider à dénicher le meilleur rapport qualité/prix.

Voici quelques prix indicatifs se rapportant au nettoyage de la façade, au mètre carré. Pour le nettoyage :

  • À haute pression, le prix peut aller de 10 à 25 euros.
  • Avec du  produit chimique le prix se situe entre 20 et 50 euros.
  • En nébulisation le coût est de 20 à 30 euros.
  • En peeling le prix se trouve entre 25 à 80 euros.
  • Avec gommage le prix est compris entre 25 et 40 euros.
  • Avec sablage le prix de revient est entre 60 et 75 euros.
  • En hydrogommage le prix est entre 25 et 35 euros.
  • Avec ponçage, le prix varie de 15 à 20 euros.

Le nettoyage de la façade : un prix multicritère

Outre la technique utilisée pour nettoyer la façade, l’état des murs est aussi un paramètre de prix à ne pas oublier. Si le mur est abîmé, l’artisan est contraint d’investir dans des produits spécifiques, et de réaliser des tâches supplémentaires au lieu de procéder seulement au nettoyage. Raison pour laquelle justement, il faut penser à entretenir régulièrement la façade. L’idée est de conserver un mur en bon état, mais aussi de minimiser les dépenses à venir.

L’étendue de la surface à nettoyer : une autre variable de prix du nettoyage de la façade

Les nettoyeurs tarifent généralement un nettoyage de façade entre 10 et 50 euros/m². Il va sans dire que si celle-ci fait l’objet d’un entretien régulier, le coût ne sera pas le même que pour une façade extrêmement sale. Comme pour tous les travaux relatifs à la construction ou au bâtiment, le plus judicieux reste les demandes de devis auprès de 2 ou 3 professionnels.

Le prix du nettoyage de la façade découle du type même de la façade

Une façade en brique, en pierre et enduite ne se nettoient pas au même prix.  Cela, parce qu’une technique spécifique convient à un type de mur et pas à un autre. En l’occurrence, un mur enduit se lave à l’eau à laquelle le professionnel aura associé des produits nettoyants. Le tout se fait à grande pression et coûte en moyenne entre 5 à 7 euros/m². Le prix d’un nettoyage d’une façade en brique ou en pierre tourne généralement autour de 25 euros/m². L’hydrogommage est alors la solution la plus utilisée. Une façade en bois peut être nettoyée par ponçage léger. Mais ce type de façade autorise également l’hydrogommage et le passage à l’eau sous pression.




Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Fermer le menu