fbpx
Quelques indications de prix pour réaliser une façade en pierres

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Sans négliger les autres éléments comme la toiture, le choix du revêtement d’une façade est primordial lors de la construction d’une maison. En effet, elle sera un rempart contre les agressions extérieures, mais elle sera aux yeux des visiteurs l’image de ce qu’ils vont trouver à l’intérieur. Concernant l’habillage de façade, on a un large choix de matériaux dont le bois, le béton, la pierre, la brique, le PVC, etc., auquel on peut donner la finition qu’on veut. Malgré les produits de revêtement, de synthèse ou non, qui sont techniquement évolués, le revêtement en pierres occupe encore une place non négligeable dans le domaine. C’est parce que la pierre est toujours reconnue être un matériau de construction noble, investie d’une grande qualité de résistance mécanique. Par ailleurs, on ne peut pas en général se passer d’elle pour la conception de certains éléments de la construction, comme la fondation. De plus, elle s’intègre facilement dans l’environnement, que ce soit en ville ou à la campagne. Il s’avère alors important de connaître les avantages que chacune d’elle peut offrir, les problèmes auxquels on peut s’exposer sans les traitements nécessaires, et surtout le budget qu’on doit mobiliser pour la mise en œuvre. Mais avant de commencer les travaux, il faut toujours se renseigner auprès de la mairie sur le plan d’urbanisme qui existe dans la ville.

Les différents types de mur en pierre et les avantages qu’on peut en escompter

Les différents types

Il existe plusieurs types de pierres à choisir selon le type d’ouvrage à réaliser, une construction neuve ou un entretien ou une rénovation.

Mur en pierre naturelle

La pierre naturelle est une pierre calcaire. Le mur en pierres naturelles est très courant étant donné la dureté avérée de la pierre, dureté classée selon un coefficient allant jusqu’à 14. Par ailleurs, un tel type de façade peut être très réussi en termes d’esthétique. Le moellon est aussi très courant. Il est de forme irrégulière et on ne doit pas le laisser nu. Il nécessite d’être recouvert d’un enduit à pierre vue pour garder son aspect naturel ainsi qu’un traitement adéquat pour profiter de l’esthétisme potentiel qu’il a à offrir.

Mur en pierre de taille

Elle est souvent choisie pour les grands immeubles. Destinée pour les œuvres de qualité, le mur en pierre de taille se rencontre davantage dans les villes. Ce type de façade est très élégant. La pierre n’est pas enduite, elle est bien taillée et peut être sculptée pour donner au mur, des belles décorations.

Mur en pierre reconstituée

La pierre reconstituée est fabriquée à l’aide des différents composants pour donner une illusion d’une pierre. Ce type de pierre est souvent utilisé en dallage ou en bordure. Elle est très belle et très économique par rapport aux autres types de pierre.

Mur en pierre de parement

Ce type de pierre donne à notre extérieur un rendu esthétique à ne pas négliger. Sa mise en œuvre est facile et il ne réduit pas l’espace intérieur de la maison. Par rapport aux autres revêtements, le parement en pierre est moins coûteux.

Mur en pierre sèche

Ce type de mur est un assemblage de pierres naturelles avec l’appareillage de pierre sans l’aide de liant. Avec la pierre sèche, on construit des murets, des murs de soutènement. Une construction avec ce type de pierre est très solide et durable.

Les avantages offerts

Quelle que soit la pierre utilisée, une façade en pierre est caractérisée par :
  • La durabilité et la longévité du matériau qui rend inutile un ravalement tous les dix ans.
  • La résistance par rapport au bois, qui est connue être le deuxième matériau de construction. En effet, la pierre résiste beaucoup aux feux, aux insectes, aux moisissures et à l’humidité.
  • L’originalité indéniable qu’elle offre à la construction.
  • L’isolation acoustique et thermique qu’elle garantit
  • La valeur immobilière qu’elle augmente à coup sûr.
Toutefois, même si la construction en pierre est solide, certains problèmes peuvent le rendre fragile si on ne lui procure pas le traitement nécessaire.

Les problèmes auxquels une façade en pierre s’expose et les solutions pour y remédier

Les différents problèmes pouvant miner la résistance de façades en pierre

Comme on dit souvent que la pierre est un matériau de construction vivant, elle peut subir différentes pathologies pouvant les fragiliser au fil du temps.
  • Le calcaire qui est d’origine organique ou chimique constitue le matériau utilisé couramment en construction de façade. Les chocs thermiques, les graffitis, les pollutions de toutes sortes, auxquels il est exposé peuvent finir par dissoudre certaines parties, par dégrader les joints, etc.
  • La meulière, quant à elle, est une roche calcaire sédimentaire. Elle est bonne pour l’isolation. Mais la pollution et la dissolution sont ses principaux points faibles.
  • Le granit existe naturellement sous différentes couleurs. La dégradation des joints et la pollution sont les pathologies que ce type de pierre peut présenter à la longue.
  • Le grès est une roche détritique ou sédimentaire. Sa principale faiblesse est l’infiltration d’eau et du sel, ce qui peut provoquer une dégradation progressive de la façade.
À part ces pathologies qui sont généralement liées à la pierre de construction, il existe aussi d’autres pathologies extrinsèques à la pierre, remarquées au niveau des murs, comme :
  • La remontée d’eau par capillarité.
  • L’Infiltration d’eau par les toits et qui se retrouve par-dessus le mur.
  • L’effritement par l’usure du temps
  • Le dégel entraînant une dégradation des joints, par exemple.
Il y a encore d’autres problèmes pouvant découler du choix ou de la mise en œuvre comme
  • La mauvaise qualité de pierres qu’on a choisies.
  • Une mauvaise manipulation lors du remplacement des pierres endommagées au cours d’un entretien.
  • Le fait de ne pas réaliser d’entretien régulier et minutieux exigé par la pierre.

Les solutions possibles

Pour remédier à ces pathologies on doit prendre quelques mesures telles que :
  • Le nettoyage adapté avec l’application d’un produit hydrofuge
  • L’utilisation des produits protecteurs indispensable surtout en milieu urbain.
  • L’utilisation d’enduit protecteur et décoratif de type chaud pour la pierre meulière.
  • L’utilisation d’un enduit approprié aux pierres prévues pour être laissées nues.
  • L’utilisation d’eau forte qui n’a pas de couleur, mais d’effet identique à une lasure.

L’indication de coût pour la mise en oeuvre d’une façade en pierres

Le coût à investir dans une construction en pierre dépend d’un grand nombre de facteurs, principalement du type de pierre, du choix de l’entreprise de construction, de la taille de l’architecture, de la facilité ou non de l’accès au chantier, etc. Toutefois, si on tient compte des précautions à prendre, c’est un investissement rentable sur le long terme. Par ailleurs, le recours à un professionnel est vivement recommandé dans la réalisation d’un tel travail. On peut ainsi s’attendre à un travail réussi, suivant les règles de l’art et à des conseils sur le choix des matériaux répondant aux contraintes de la construction et sur les aides disponibles. D’autre part, faire établir plusieurs devis pour une comparaison de prix avant le recrutement du professionnel constitue le seul moyen d’obtenir l’offre la plus avantageuse. Compte tenus, des critères de prix, cités ci-dessus, on peut citer les quelques prix indicatifs suivants :
  • Pour les pierres de parement, un prix compris entre 25 et 40 euros par mètre carré.
  • Pour les pierres naturelles, un coût variant entre 50 et 125 euros par mètre carré.
  • Pour les pierres reconstituées  un coût allant de 30 à 75 euros par mètre carré.
  • Pour le moellon, un prix estimé 300 et 1000 euros par mètre cube.



Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Fermer le menu