fbpx
Pourquoi créer une cloison ?

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Créer une cloison est une opération récurrente en matière de rénovation ou d’aménagement intérieur, que ce soit au sein d’un habitat ou d’un local technique. Cela fait partie des travaux de second œuvre dont la réalisation nécessite un budget plus ou moins conséquent. C’est une opération impliquant une technicité avérée des travaux et qui a souvent besoin de moyens en bonne quantité. Il est ainsi à confier à un bon plâtrier. À quels enjeux répond la mise en place de type de parois ?

Cloisons : quel en est l’intérêt ?

Une cloison est une paroi opaque ou transparente qui sert à délimiter deux ou plusieurs parties d’une pièce ou d’un logement. Elle sert également à départager deux parties distinctes lorsqu’aucun mur portant n’a été créé pour ce faire, ou est fait en remplacement d’un ancien mur. Cet élément d’aménagement intérieur peut ainsi être réalisé en amont ou en aval d’une première construction. Au-delà de cette fonction de séparation ou de zonage, la réalisation d’une cloison vise à améliorer ou à instaurer un meilleur confort de déplacement au sein de l’habitat ou du local d’entreprise.

Dans la plupart des cas, le cloisonnement met en place une atmosphère de confidentialité ou d’intimité entre les occupants. Mais en outre, la paroi créée peut avoir une certaine utilité  dans l’amélioration de l’isolation thermique ou de l’environnement sonore de la maison. On attribue aux cloisons d’autres fonctions. Il peut s’agir de l’amélioration de l’éclairage intérieur, du changement ou d’optimisation du design d’intérieur, etc.

Quelles solutions pour créer une cloison ?

La cloison moderne arbore un bon nombre d’aspects, eu égard aux besoins de chacun en matière de styles de design, de gestion d’espace intérieur, de praticité, de luminosité, de confort acoustique ou thermique, etc. On peut aussi vouloir attribuer une nouvelle destination à une pièce, comme changer un séjour en pièce ouverte, une autre pièce en salle de bain, intégrer une douche italienne dans une chambre, etc. Il existe de ce fait une bonne rangée de techniques de montage et de catégories de cloisons.

Cloisons fixes ou amovibles

Dans le cadre d’un foyer ou d’une entreprise, on peut vouloir recréer de temps en temps le design intérieur, pour répondre à des besoins nouveaux ou changeants. Le choix de la cloison amovible est ainsi opportun. Cela permet d’obtenir une modularité certaine, sans devoir mener de grands travaux. En l’occurrence, le choix est assez vaste, même si on ne cite que la claustra, le cloison japonaise. À son opposé, la cloison fixe s’inscrit dans la durabilité. Même s’il est courant d’utiliser des briques, des parpaings et d’autres matériaux solides, il est tout à fait possible de créer un tel ouvrage avec des matériaux légers comme le plâtre.

Cloisons opaques ou transparentes

Le choix tourné vers une cloison transparente est justifié par un besoin de luminosité, et plus précisément de consommer moins d’énergie pour l’éclairage. Le modèle vitré se trouve être la référence dans ce cas. Et cela, qu’il se compose totalement d’une paroi en verre ou intégré dans un châssis métallique. Pour ce qui est de la préservation de l’intimité, la brique de verre opaque peut constituer un bon compromis. Sinon, il faut se tourner vers une cloison de brique, de plâtre, etc.

Créer une cloison sèche ou maçonnée

Il s’agit de choisir entre deux grands modes de conception. La cloison dite « sèche » s’installe dans une structure plus ou moins fixe (ossature bois, métallique…). La cloison maçonnée est montée en association avec du liant, comme de la colle mortier, etc.

Quels sont les différents matériaux de cloisons et leurs intérêts ?

La finalité de la cloison détermine le choix du modèle. Celui-ci dispose de caractéristiques spécifiques qui reposent sur les matériaux de conception, et qui le rendent propre à une certaine utilisation. Celle-ci peut être l’isolation, l’occultation, etc. Parmi les types de cloisons les plus utilisés, celles en plâtre sont les plus plébiscitées pour leur polyvalence et leurs multiples avantages. En effet c’est un matériau hydrofuge, absorbant acoustique et qui possède une bonne résistance au choc et au feu, etc. Des tels types de cloison se déclinent en plaques (pose sèche) et en carreau (pose humide). Outre la brique de terre cuite et le verre (en panneau ou en brique), la cloison en béton cellulaire rassemble presque tous les critères de qualité. Ce sont entre, autres, la résistance, la robustesse, la praticité, etc., mais elle reste encore peu utilisée à cause de son prix.

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Sommaire




Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Fermer le menu