fbpx
Type de cloisons : comment bien choisir ?

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Le type de cloison idéal pour un habitat, un site d’entreprise ou public doit être conforme aux besoins du milieu en termes de niveau ou de nature de cloisonnement, d’isolation acoustique et thermique, d’esthétique, etc. Le cloisonnement, peut avoir pour buts, l’occultation, la séparation ou l’aménagement. Pour bien choisir, il faut donc partir d’un diagnostic et d’une étude des finalités de chaque genre de cloisons.

Les différents types de cloisons disponibles sur le marché

Les cloisons intérieures présentent des caractéristiques extrêmement variables, ce, en fonction des matériaux utilisés ainsi que du mode de fabrication et du mode de pose. Chaque paramètre participe à donner à l’ouvrage des fonctions et des aspects bien spécifiques. De par cette multiplicité de conception, le marché présente des types de cloisons différents en termes de destination d’usage.

Cloisons de séparation

La première fonction de la cloison est sans doute celle de départager des pièces. Toutes les cloisons sont ainsi idéales pour cette finalité. Quel que soit le matériau utilisé, le mode de conception (petite ou grande épaisseur) ou la méthode de pose, tout type de cloison répond à cette utilité principale. Le matériau peut être du verre, de la terre cuite, du bois, etc.), quant à la pose, elle peut être fixe ou amovible.

Cloisons anti-bruit

La nuisance sonore est un facteur d’inconfort, pour le moins difficile à gérer au sein d’une maison ou d’un local d’entreprise. Certains modèles de cloisons ont cette vertu de réduire (affaiblissement acoustique) ou d’améliorer la propagation acoustique (isolement) au sein d’une construction. Ils sont notamment utiles quand les murs sont peu efficaces pour arrêter les bruits de l’extérieur. Ils le sont également quand on souhaite réduire le niveau de bruit perçu dans une pièce (chambre, bureau, studio d’enregistrement, etc.).

Cloisons isolantes thermiques

La déperdition thermique est un des soucis majeurs auxquels les constructeurs ont affaire. La cloison thermique constitue la solution de fait vis-à-vis d’un tel enjeu. Elle est tantôt conçue pour protéger un endroit de la chaleur provenant d’une autre pièce, et tantôt destinée à améliorer la distribution de chaleur au sein de la maison.

Cloisons hydrofuges

La rénovation intérieure peut comprendre la création d’une salle de bain. Il peut aussi arriver que l’on veuille se créer une petite douche italienne dans la grande chambre, etc. Dans ces situations, on peut se tourner vers des cloisons hydrofuges, destinées à isoler les salles humides.

Cloisons idéales : facteurs de choix pour le type de cloison à adopter

Pour avoir leurs fonctionnalités et faire en sorte qu’elles retrouvent une propriété plus qu’une autre (hydrofuge au lieu d’être seulement séparative par exemple), les cloisons sont conçues de manière variable. Le typage des cloisons se fait sur la base de quelques paramètres.

Le matériau

Il s’agit de la donne qui fait les nuances entre tout type de cloisons. On retrouve en haut de la liste les modèles en plâtre, les plus abordables et qui s’adaptent à tous les milieux. Ils se prêtent également à toute amélioration. Les cloisons alvéolaires sont également proches de ceux en plâtre pour ce qui est de la polyvalence et de sa légèreté. Viennent ensuite les parois de bois qui sont sans doute les premiers types de cloison dans l’histoire. On peut également monter des cloisons maçonnées en utilisant des matériaux de maçonnerie comme la brique de terre cuite ou le béton cellulaire. Les panneaux de verre et en brique de verre sont des solutions de cloisonnage à part.

L’épaisseur

La principale idée dans la conception d’une cloison est d’en créer une qui soit à la fois léger, solide et efficace. Le travail de l’épaisseur constitue donc un enjeu crucial dans la réalisation de cet ouvrage, sachant qu’il faut obtenir un compromis entre ces trois aspects. Si l’isolation, par exemple, nécessite une construction épaisse et lourde pour fonctionner, il faut que son poids soit adapté pour éviter tout problème de sécurité, surtout pour une cloison en étage.

La technicité

Des améliorations ou optimisations sont apportées aux cloisons modernes pour ce qui touche la solidité, l’efficacité thermique ou acoustique, la protection contre l’humidité et le feu, l’amovibilité, etc.

Ces différents paramètres sont difficiles à visualiser, sans les connaissances et le savoir-faire adapté. Aussi bien dans le choix qu’à la réalisation de la cloison, l’aide de professionnels est de mise.

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Sommaire




Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Fermer le menu