Normes et réglementation pour une cloison

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Les types de norme pour cloison sont pour la plupart issus de différentes réglementations globales entourant le confort thermique et acoustique d’un habitat ou d’un local technique. Avant de penser construire une cloison, notamment celles en béton maçonnée par exemple, le respect de telles règles techniques s’impose de manière relative aux propriétaires et locataires. Mais cela est recommandé pour la mise en place d’un cadre intérieur confortable et sécuritaire. Voici quelques indications sur les principes et normes dans la mise en place de ces structures.

Cloisons et règlementation en matière d’aménagement intérieur                                           

Les dispositifs régissant l’aménagement intérieur encadrent aussi la mise en place ou la modification des cloisons. En premier lieu, si le montage d’un quelconque type de cloisons ne modifie pas la destination des pièces créées, cela ne nécessite pas d’autorisations. Si c’est le contraire, des démarches administratives devront être entreprises. Mais par ailleurs, dans le cadre d’une copropriété, il se peut que le règlement intérieur impose d’autres modalités. Si la réglementation est assez fine en matière d’aménagement par cloisonnage des habitats, il existe des spécificités réglementaires et des normes cloisons pour ce qui touche les aménagements de bureaux et des lieux de travail, des immeubles classés, etc.

Réglementations entourant la création ou la rénovation de cloisons

La conception des cloisons peut considérer les règles en matière d’isolation thermique, globalement consacrées par les Réglementations Thermiques (RT2012, RT2020, etc.). En dehors du cloisonnage proprement dit, cela concerne principalement l’isolation par doublage des murs. Par ailleurs, les normes des cloisons en matière de protection ou d’optimisation phonique peuvent également s’inspirer des réglementations en vigueur en matière acoustique. Celles-ci imposent notamment des niveaux d’isolation minimale, à savoir une atténuation de 53 dB des bruits aériens entre logements, une réduction à 30 jusqu’à 45 dB des bruits extérieurs, etc.

Norme cloison sur la conception en matière de cloisonnage

Les seules normes cloisons à suivre pour ce qui est de la réalisation des cloisons sont celles régies par le besoin et les envies des occupants. Sans oublier le fait que les entreprises ont intérêt à respecter les DTU ou documents techniques unifiés. Ce sont des sources de normes non obligatoires relatives au montage des cloisons dans les règles de l’art. En voici quelques-uns des plus importants.

DTU pour cloisons maçonnées

Il s’agit du DTU 20.13. Ce document normatif concerne les cloisons maçonnées de petits éléments (briques, blocs et carreaux de béton cellulaire, etc.), disposant d’une épaisseur maximale de 15 cm. Et cela, qu’elles aient une fonction distributive, séparative ou de doublage. Il énumère toutes les règles de l’art dans le dimensionnement des éléments de cloisons, les préparations de l’emplacement, la liaison de l’ouvrage avec le gros œuvre et les huisseries, la jonction entre cloisons, etc.

DTU pour les cloisons amovibles

Le NF DTU 35.1 concerne les cloisons démontables mises en place dans une nouvelle construction ou lors d’une rénovation. En dehors des dispositions constructives, ce document traite en particulier du choix des matériaux adaptés. Il concerne également les caractéristiques des supports et leur tolérance. Il prescrit aussi les normes en matière d’horizontalité, d’alignement, etc.

DTU pour les parois en bois     

En dehors du DTU 35.1 qui peut traiter des cloisons amovibles en bois, un autre document normatif peut constituer une source de normes pour les cloisons en bois. Il s’agit du DTU 36.2 s’adressant aux menuiseries intérieures en bois. Celui-ci ne concerne que les cloisons conçues sur mesure et sur place, ainsi que les ossatures bois, et non celles fabriquées de manière industrielle.

Norme pour cloison vitrée

Les professionnels se réfèrent notamment au DTU 39 traitant de la vitrerie. Mais ce document ne concerne que les cloisons vitrées fixes. Pour les cloisons semi-vitrées amovibles, on prend toujours comme référence le  DTU 35.1.

Cloisons : entre règles et précautions

Il n’existe pas de règles spécifiques en matière de construction de cloison. Par contre, leur installation nécessite la prise de certaines précautions au préalable, de manière à éviter les risques d’accident, de remise en cause de la structure de la maison, etc. Principalement, cela consiste à prendre les mesures adéquates en cas de démolition de mur. Il s’agit de s’assurer que l’on ne détruit pas un mur porteur ou que les précautions les plus rigoureuses ont été mises en œuvre avant sa démolition. Il faut aussi s’assurer de l’absence ou de l’éloignement de conduits électriques ou de gaz, etc.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Fermer le menu