Prix d’un ventilateur de plafond

Au regard des prix pratiqués sur le marché, l’installation d’un ventilateur de plafond comporte de nombreux avantages, et ce, à divers niveaux. D’un simple point de vue pratique, le dispositif permet d’améliorer le confort d’une habitation. Suivez le guide pour connaître les modèles existant, leurs spécificités et les coûts de l’opération.

Bien choisir son ventilateur de plafond

Avant de procéder à l’achat d’un ventilateur de plafond, quelques éléments de choix sont à prendre en considération. En effet, la mise en place du dispositif constitue un investissement qu’il ne faut pas prendre à la légère. Il permet non seulement d’amener un peu de fraîcheur en été et de favoriser la circulation de l’air dans une demeure. Par ailleurs, le système présente également un enjeu esthétique non négligeable pour votre intérieur. Ce sont autant de critères qui méritent réflexion.

L’impact visuel du ventilateur 

Il faut savoir qu’à ce jour, les ventilateurs de plafond se déclinent dans divers styles et matériaux, de façon à s’accorder avec nos intérieurs. Vous pouvez ainsi rencontrer des modèles traditionnels en chêne sculpté, d’autres en acier inoxydable et des versions plus modernes en forme d’hélices d’avion. Vous trouverez à coup sûr un dispositif qui puisse s’accorder avec votre décoration. De plus, l’argument esthétique reste un des premiers points à prendre en considération lors de l’achat de l’appareil. Choisissez de ce fait un modèle dont les couleurs conviendront avec celles de vos murs et de votre mobilier. Assurez-vous donc qu’il y ait à la fois une concordance de style et de couleur. 

La taille du dispositif

Pour l’achat de votre ventilateur de plafond, privilégiez un modèle qui soit en adéquation avec l’environnement qui va l’accueillir. Dans cette logique, pour une pièce d’un volume restreint, ne prenez pas un grand ventilateur qui se révélera encombrant. La fonction première du dispositif étant d’assurer une circulation optimale de l’air, il est impératif que le nombre d’appareils installés convienne à la taille de la pièce. Pour un espace assez volumineux, il faudra alors probablement prévoir plusieurs ventilateurs. Ces derniers doivent en effet être assez puissants pour pouvoir brasser efficacement l’air circulant dans la pièce.  

Les coûts en termes de consommation

Au même titre que la plupart des luminaires, un ventilateur de plafond consomme autant sinon un peu plus d’électricité. Avant de procéder à l’installation du système, demandez l’expertise d’un électricien. Le professionnel s’assurera que l’appareil ne risque pas de surcharger le réseau électrique de votre maison. De plus, si votre ventilateur comporte une option d’éclairage, il vérifiera que la configuration électrique de votre habitation soit en mesure de supporter une nouvelle installation. Dans le cas où le réseau ne serait pas assez puissant, pensez à mettre en place une nouvelle arrivée électrique. Un électricien vous facturera entre 35 et 45 € l’heure pour cette intervention.

Prix de l’installation d’un ventilateur de plafond

Le tarif moyen d’installation d’un ventilateur de plafond est de 100 €, bien que certains professionnels facturent leurs prestations à l’heure. Le coût total de l’intervention regroupe alors les matériaux et la main d’oeuvre. En fonction de ses compétences, un professionnel du secteur vous fera payer entre 25 et 85 €. Parmi les modèles les plus répandus figurent les ventilateurs à pales s’actionnant à l’aide d’une télécommande ou d’une tirette. La gamme de prix varie de 70 à 700 euros, en fonction du modèle et de la puissance recherchée. Cependant, les versions très haut de gamme peuvent coûter plus de 4 000 euros. Vous avez la possibilité d’acheter vous-même le câblage requis pour le dispositif. Néanmoins, l’installateur peut vous fournir ces matériaux et les intégrer dans la facture finale.

Fermer le menu