Prix des climatiseurs monosplits

Le prix d’un climatiseur monosplit est inhérent à sa marque, à sa technologie et à ses performances. Mais quels sont les caractéristiques et les avantages de ce système de climatisation ? On vous livre des informations utiles sur le sujet tout en vous donnant une fourchette de prix à prévoir pour l’acquisition d’un tel système.

Prix d'un climatiseur monosplit 1500 à 4 000 €
Climatiseur monosplit  de puissance inférieure à 2kW 350 à 900 €
Climatiseur monosplit de puissance 3,5 kW 1 300€
Climatiseur monosplit de puissance supérieure à 3,5 kW1 500 € à  4 000 €

Durant les grandes chaleurs, le climatiseur monosplit est parmi les équipements disponibles pour rafraîchir son intérieur. Il est l’un des plus abordables sur le marché et offre un confort assez appréciable.

Caractéristiques d’un climatiseur monosplit

Par opposition à une climatisation monobloc qui n’a qu’une unique unité, le split peut en posséder une, deux ou bien plusieurs. En principe, il s’agit d’un groupe intérieur et d’un autre ou bien plusieurs consoles à l’extérieur. Si le climatiseur split est suffisamment puissant, il peut répartir cette puissance sur plusieurs unités intérieures. Cette particularité lui autorise de climatiser plusieurs chambres à la fois.

Mais comme sa désignation le laisse présager, le monosplit est donc un split ne disposant que d’une seule unité intérieure. Elle est reliée à une autre unité placée à l’extérieur de la pièce avec une double canalisation. Contrairement à un multisplit, le climatiseur monosplit ne peut climatiser qu’une seule chambre. Néanmoins, plusieurs configurations sont possibles pour l’installer. Le monosplit mural s’installe sur le mur, le monosplit plafonnier se place au plafond, et le modèle semi-encastré qui se dote d’une cassette est encastrable. Tous les modèles ont à peu près les mêmes performances, mais les différences résident surtout sur le côté esthétique.

Quand recourir à un climatiseur monosplit ?

Le climatiseur monosplit ne dispose que d’une seule unité intérieure. Pour cette raison, il ne va convenir que pour un appartement ou une pièce unique. Il peut s’agir d’une pièce de vie centrale, d’une chambre ou d’un bureau. Toutefois, le monosplit peut aussi très bien convenir pour un chauffage d’appoint, en renfort aux autres systèmes de chauffage déjà existants. Soulignons que pour favoriser sa durabilité, il vaut mieux protéger l’unité extérieure d’un monobloc contre le soleil. Par ailleurs, son bruit de fonctionnement  risque de déranger le voisinage. Aussi, n’hésitez pas à demander l’accord de votre copropriété, préalablement à l’acquisition de l’appareil. Notamment si vous vivez en immeuble ou encore en lotissement. Sinon, pour éviter de tels désagréments, vous pourriez par exemple opter pour des modèles plus récents de monoblocs, avec un niveau sonore généralement inférieur à 30 dB. Pour limiter au maximum les nuisances sonores, certains modèles sont même munis de l’option “ silence nocturne “. Concernant l’unité intérieure, ne pas l’installer face à un lit ou un canapé est une astuce pour ne pas recevoir l’air dans le visage.

Prix d’un climatiseur monosplit : ce qui module le prix

Comme tous les systèmes de climatisation, la puissance aura certainement une incidence sur le prix d’un climatiseur monosplit. Mais c’est loin d’être le seul facteur de prix. En effet, ce dernier va aussi tenir compte de ses performances énergétiques, ainsi que des différentes options choisies.

La somme à débourser pour avoir des modèles plus élaborés et d’une puissance supérieure sera donc plus conséquente. Par ailleurs, des options telles qu’une captation de mouvement, un régulateur thermique ou bien une filtration d’air sont aussi d’autres modulateurs de prix. Entre autres, la technologie Inverter permet à l’appareil de s’adapter aux différents changements de température. Ces modèles de monosplit peuvent atteindre les 1500 à 4000 €. Parallèlement, le prix d’un climatiseur monosplit tiendra également compte de ses diverses applications (mural, plafonnier ou semi-encastré).

Un prix qui varie suivant la puissance de l’appareil

Si par rapport au volume à climatiser, la puissance du climatiseur n’est pas suffisante, cela va entraîner un fonctionnement en surrégime. Ce qui aura pour conséquence une surconsommation en électricité sans pour autant une efficacité optimale. En revanche, si le climatiseur sera surdimensionné, vous l’aurez acheté et installé inutilement à un prix beaucoup plus cher. Ce sont deux raisons pour lesquelles il vaut mieux adapter la puissance du climatiseur à la surface de la pièce qu’il va équiper. Il s’agit du BTU ou british Thermal Unit, et on se base généralement sur les résultats du bilan thermique pour la déterminer.

Pour une meilleure illustration, un monosplit de moins de 2,5 kW s’élève à 350 € jusqu’à 900 €. Un monosplit légèrement plus puissant, de 3,5 kW, sera également un peu plus cher : 1300 €. En revanche, pour avoir des modèles de monosplit plus perfectionnés, mieux classés en performances énergétiques ou plus puissants, intégrant plus d’options (régulation de température, inverter, détection de mouvement etc…), il faudrait compter pas moins de 1 500 à 4 000 €.

Nos conseils pour l’avoir à bon prix

Le prix d’un climatiseur monosplit est en général plus abordable que le multisplit. Toutefois, vous pourrez encore l’avoir à bon prix en faisant votre achat durant les promotions et les soldes. Les climatiseurs étant également très sollicités durant les périodes chaudes, pensez à faire installer le vôtre en hiver. De cette façon, vous ne vous y prendrez pas trop tard et réaliserez dans la même foulée quelques économies. Et comme il est toujours de bon conseil de faire installer ses équipements par des professionnels, pensez à demander au moins 3 devis gratuits pour avoir le meilleur prix de matériel et de main d’œuvre.

Fermer le menu