Prix des climatiseurs monoblocs

Quel prix pour l’achat d’un climatiseur monobloc ? Si vous comptez installer un tel dispositif, on vous livre des informations essentielles sur les points à prendre en compte, ainsi que les prix moyens des différents modèles pour faciliter l’estimation de votre budget.

Puissance du climatiseur monoblocPrix
inférieure à 2,5 kW 200 € à 350 €
entre 2,5 et 3,5 kW 400 € à 800 €
entre 3,5 et 5,5 kW1000 € à 4000 €

Présenté en une seule unité, le climatiseur monobloc se décline en deux modèles : mobile et encastrable. Le montant à débourser pour l’acquisition d’un monobloc est surtout inhérent à sa technologie et sa performance.

Les caractéristiques d’un climatiseur monobloc

Quand il fait chaud, il est toujours bon d’avoir un équipement pour se rafraîchir. Il y a actuellement sur le marché 3 grandes familles de climatisation : la pompe à chaleur réversible, le monobloc et le split. Un climatiseur split dispose d’une seule et unique unité extérieure. Elle est reliée à une autre unité que l’on va placer à l’intérieure de la pièce à climatiser (l’unité intérieure). Pour un split, il est possible d’avoir une ou plusieurs unités intérieures. Si elles sont plusieurs, elles vont permettre de rafraîchir plusieurs pièces à la fois, en plaçant une unité dans chacune des pièces. Par opposition au split, ce qui distingue essentiellement un climatiseur monobloc, c’est la seule unité qui la constitue. C’est donc ce seul bloc qui abrite l’ensemble de son circuit frigorifique.

Climatiseur monobloc : quels avantages ?

Si le monobloc rencontre un succès, c’est notamment dû à son prix, largement plus abordable que celui d’autres modèles (le prix moyen est de 1 765 €).

En prime, il est très facile d’entretien car son filtre se nettoie facilement à l’eau ou au moyen d’un aspirateur. Pour son bon fonctionnement ainsi que sa durabilité, il convient idéalement de le nettoyer toutes les deux semaines. Par ailleurs, l’installation d’un monobloc est aussi facile que son rangement. Tout comme son déplacement, s’il s’agit d’un modèle à roulettes. De plus, ce système de climatisation peut assainir et déshumidifier l’air intérieur.

Climatiseur monobloc : quels inconvénients ?

Un manque de puissance combiné à une surconsommation restreint l’utilisation du monobloc en une simple solution d’appoint ou pour dépanner de façon ponctuelle.

Côté rendement et consommation, il y a encore à redire, malgré les efforts des fabricants en ce sens. Le monobloc rejette l’air chaud à l’aide d’un tuyau d’évacuation à placer par la fenêtre. Son emplacement n’est souvent possible qu’au sol et son niveau de brassage d’air s’en ressent. Le côté bruyant et énergivore font aussi partie de ses principaux points faibles. Et à côté de cela, la gaine d’évacuation oblige également à entrouvrir la fenêtre, allant à l’encontre des recommandations pour une climatisation efficace. Sur le plan esthétique, le monobloc non encastré n’est pas très agréable à voir.

Climatiseur monobloc : quels modèles ?

Le monobloc se décline en 3 modèles :

Le monobloc mobile (à roulettes)

Le monobloc mobile constitue une solution idéale pour des besoins ponctuels. A condition toutefois que le local ne fasse pas plus de 30 m2.

Il se déplace aisément grâce à ses roulettes et se transporte ainsi d’une pièce à l’autre. A titre d’exemple, vous pouvez utiliser votre monobloc mobile dans le séjour durant la journée, et pour la chambre la nuit. Néanmoins, malgré un prix attractif, ce modèle fait plus de bruits que n’importe quel autre type de climatiseur. Sur ce plan, il est comparable au climatiseur de fenêtre ou window qui s’encastre dans une baie. Prévoyez une fourchette de prix entre 300 et 1200 € pour l’achat d’un monobloc mobile.

Le monobloc mural et le monobloc encastrable

Leur aspect visuel se rapproche à celui d’un four ou d’un radiateur mural. Avec l’avantage d’être moins visibles et d’être plus performants, comparés au premier type de modèle que l’on vient d’aborder. Le monobloc mural se fixe donc sur un mur ou à une fenêtre, tandis que le modèle encastrable peut s’y intégrer. Malgré cela, ces modèles peuvent encore poser un problème d’esthétique pour la façade du bâtiment. Le prix d’un monobloc mural démarre à 500 € et peut aller jusqu’à 1 300 €. 

Prix d’un climatiseur monobloc 

L’élément principal qui va impacter le prix d’un climatiseur monobloc sera incontestablement sa puissance. A côté de cela, la facture sera aussi plus ou moins élevée selon le type d’appareil, la marque ainsi que le type de modèles. Les monoblocs réversibles quant à eux peuvent faire office d’un chauffage lors des saisons froides. Cette particularité impacte d’ailleurs leur prix par rapport à un monobloc qui ne fait que refroidir. Ainsi, pour un monobloc mobile de 2,5 kW, le prix minimum est de 200 €, il sera doublé ou quadruplé, 400 à 800 € pour une puissance de 3,5 kW. La facture d’un monobloc de 5,5 kW se chiffrera lui à quatre chiffres : entre 1000 et 4000 €.

Fermer le menu