Prix d’un ventilateur de grenier 

Le prix d’un ventilateur de grenier s’élève en moyenne à près de 500 €. Mais ce dispositif indispensable peut atteindre les 2000 € selon la gamme et les options. Voici des informations essentielles à connaître sur le ventilateur de grenier.

Type de ventilateur de grenierFourchette de prix
Type encastréentre 15 et 280 €
De plafondentre 10 et 1400 €
Fournitures et pose comprisesentre 260 et 500 €, peut atteindre les 2 000 € selon la gamme retenue

Associer votre grenier à un bon système de ventilation est un bon moyen d’en tirer le meilleur parti. Notamment si vous en avez fait un lieu de stockage. Ceci peut avoir des incidences positives sur vos dépenses énergétiques, mais vous aide également à préserver le bon état de votre toiture.

Ventilateur de grenier : pourquoi l’adopter ?

Si vous pensez transformer votre grenier en lieu de stockage, il faut idéalement penser à bien le ventiler et bien l’isoler. De cette façon, l’humidité et la chaleur que l’on rencontre souvent sous la toiture ne risqueront pas d’abîmer les précieuses choses que vous pourriez y entreposer. Et cela vaut mieux dans la mesure où ce sont souvent des objets aux fortes valeurs sentimentales dont on ne souhaite pas s’en séparer. D’un autre côté, rien ne vous empêche non plus d’y stocker comme autrefois des céréales ou des graines. Vous libérerez ainsi un peu d’espace dans votre cuisine.

En été, avec la canicule, la température peut facilement grimper au-delà des 60°C. Ce qui n’est pas sans conséquence pour le matériau de la toiture. Elle est d’autant plus néfaste si vous avez fait de votre grenier un lieu de stockage. Le ventilateur de grenier a son rôle à jouer pour réduire la chaleur qui tend à se concentrer dans cette partie-là de la maison. Il contribue à une bonne maîtrise du taux d’humidité, élimine les odeurs, le CO2, les bactéries et microbes. Ce qui en fait un atout significatif pour toute habitation.

Les différents facteurs qui influencent le prix d’un ventilateur de grenier

Le prix d’un ventilateur de grenier est très variable. En effet, il peut être très abordable (15€ à 280 € pour un modèle encastré), comme il peut être onéreux (jusqu’à 2000 € pour des ventilateurs haut de gamme). Toutefois, le prix moyen relevé se situe entre une fourchette de 260 et 500 €, incluant la pose et le matériel. Pour comprendre ce large écart de prix, voici les facteurs susceptibles de l’influencer.

Ce qui impacte le prix de l’installation

Tout d’abord, le ventilateur de grenier peut s’installer sur un mur ou sur le toit. Toutefois, un emplacement sur le toit s’avère techniquement plus compliqué. Un trou dans le toit est en effet indispensable avant de placer le solin. Si vous mettez le nouveau ventilateur à la place d’un ventilateur existant, il suffirait d’élargir le trou pour l’adapter au nouveau dispositif. C’est aussi un bon moyen de réduire le coût d’installation. Et naturellement, toute la complexité des travaux va se traduire sur le plan budgétaire. D’autre part, le niveau d’accessibilité du grenier aura également une incidence sur le prix de pose. Afin de faciliter la tâche de l’installateur, pensez à dégager un peu le passage et de réparer d’éventuels dégâts de moisissure sur le parquet en l’occurrence. 

Le prix d’un ventilateur de grenier est en fonction du modèle et de la gamme

Du point de vue qualité et gamme de produit, il existe actuellement un large éventail de choix. Il va de soi que le type de ventilateur, le modèle, la performance influenceront également le budget final. A côté de cela, le mastic, des éléments électriques ou éventuellement un contreplaqué peuvent constituer des prix associés. Ils restent certes abordables, mais sont à considérer pour l’installation du dispositif. Pensez également à revoir un petit peu le prix à la hausse si vous choisissez des modèles avec des options particulières comme l’hygrostat. Le taux d’humidité dans les greniers est particulièrement élevé en hiver. Un ventilateur avec hygrostat permet d’agir contre la formation de moisissures, les poutres ou planchers qui se décollent, les solins qui se décomposent,  l’écaillement des peintures etc… En revanche, vous pourrez régler à votre guise la température d’allumage de votre système avec un ventilateur équipé d’un thermostat. Mais notons au passage que la plupart des ventilateurs de grenier modernes en sont déjà équipés.

Fermer le menu