Prix indicatifs du carrelage intérieur

Il convient de connaitre le prix du carrelage intérieur pour un revêtement facile à vivre. Il est lié au matériau, à la taille du carreau, sa qualité, la gamme du produit, sans oublier les finitions. Le carrelage, disponible sous un vaste choix, en styles et en qualité, présente l’avantage d’être esthétique, durable, généralement facile à entretenir. Il s’adapte pour les pièces intérieures (cuisines, salle de bains). Par ailleurs, on peut corriger son défaut de froideur au moyen d’une installation d’un chauffage au sol.

De même, la performance acoustique mise à l’index ces derniers temps, peut actuellement, être améliorée par la mise en place d’une sous-couche conçue en sens préalablement à la pose des carreaux. Enfin, les modèles actuels présentés sous forme d’imitation béton, bois, métal, à partir du grès, ne font qu’élargir l’éventail de choix ainsi que les possibilités décoratives pour chaque pièce de la maison.

Prix d’un carrelage intérieur : les éléments à prendre ne compte

Le carrelage intérieur ainsi que sa pose doivent être choisis suivant plusieurs critères liés à la nature et l’usage de la pièce. Il s’agit de :

  • Son aptitude à résister à l’usure due à un passage fréquent (cas des entrées).
  • Sa facilité d’entretien face aux diverses tâches, en particulier aux graisses (cas des cuisines).
  • On doit aussi considérer sa capacité de s’harmoniser au décor existant.
  • Son format par rapport aux dimensions de la pièce.
  • Une résistance face à l’humidité et la chaleur (cuisine et salle de bain) est un critère à ne pas négliger.
  • Sa non-vulnérabilité face aux produits d’entretien agressifs (sanitaires).
  • A part cela, le carreau peut avoir ou non une capacité d’agrandir l’espace et de structurer l’espace, par le style ou le sens de pose.
  • Et bien entendu, ses capacités esthétiques.

Ce sont leurs classifications (dues aux matériaux et modes de fabrication) par rapport aux normes en vigueur qui confèrent aux carreaux leurs caractéristiques mécaniques et esthétiques.

Carrelage intérieur : les différents styles possibles

À chaque type, couleur et pose de carreaux, on peut obtenir le style et l’ambiance souhaités pour une pièce.

  • on peut opter pour les tomettes ou la pierre calcaire pour un style rustique à ambiance chaleureuse, .
  • pour un style classique, sobre et élégant on peut choisir la régularité en aspect, en ton, en coloris, en format (pose droite, finition mate ou brillante, effets marbrés ou rainés).
  • Si vous voulez un style moderne à ambiance cool et colorée, il y a les carreaux à motifs colorés et de couleurs vives.
  • Pour un style contemporain, il y a les matériaux tendances (imitation béton, métal, acier,), aux lignes épurées, privilégiant les tons gris, noirs, marron et les grands formats.
  • Et les carreaux en ciment (posés en tapis au milieu d’une pièce par exemple) conviennent pour un style rétro.

Par ailleurs, l’important consiste à trouver l’harmonie entre le revêtement (carrelage ou non) au sol et le carrelage mural. À propos de couleur, celle du mur doit être moins foncée par rapport à celle du sol.

Prix du carrelage intérieur : quelques indications de prix

Les quelques prix au m2 suivant sont donnés à titre indicatif pour certains carreaux hauts de gamme :

  • Grès cérame émaillé, allant de 4 euros à 100 euros.
  • Carreaux en terre cuite, industriels, variant de 40 à 80 euros, artisanaux, de 50 à 100 euros.
  • Tomettes industrielles, compris entre 25 et 50 euros, et artisanales, de 40 et 100 euros.
  • Les carreaux en marbre, coûtent entre 45 et 200 euros.
  • Le prix à prévoir pour les carreaux en travertin est entre 30 et 60 euros.
  • Les carreaux de ciment, entre 40 euros et 120 euros.
  • Et le carrelage en mosaïque s’élève entre 15 et 60 euros.
Fermer le menu