Prix indicatifs des carreaux en faïence

 Le prix d’un carrelage en faïence n’est pas plus cher que les carreaux en mosaïque par exemple. Il varie selon la technique de pose (scellée, collée ou clipsable). La complexité de l’application liée à la qualité du support entre également en ligne de compte. Il y a des carreaux de céramique tels que le grès, le grès cérame, la terre cuite, autrement dit à base d’argile. Il y en a qui sont cuites à température plus ou moins élevée. La faïence est sans doute une des plus anciennes.

On associe l’art de la faïence à l’Islam. Elle fut découverte vers 2700 avant J.C, en Égypte. Par la suite, on sait qu’elle fut produite par les potiers d’Asie à partir du VIIIè siècle. Ce n’est que plusieurs siècles après que la poterie de la faïence s’est développée en Europe. Délicate et raffinée, la faïence s’adapte plutôt au revêtement des murs.

La faïence : types historiques

L’origine orientale de la faïence à émail stannifère est attestée par le nom « majolique ». Cette dénomination vient de Majorka, une des îles des Baléares dominées alors par les musulmans. Toutefois, quand on parle de ce type de céramique, il s’avère juste de parler de trois types de faïence qui ont marqué son histoire. Ce sont :

Les azulejos

signifiant « petite pierre polie », en arabe. C’est un type de faïence portugaise qui est caractérisée à l’origine par sa couleur bleue. Cette couleur principale sera plus tard enrichie au fur et à mesure par d’autres couleurs telles que le vert, la sépia, le jaune, etc. Les motifs caractéristiques sont variés. Cela peut être des frises, des paysages, des animaux, des personnages et allant même à des scènes religieuses et mythiques. Actuellement pour donner aux azulejos un aspect vieilli qui rehausse leur valeur, on introduit des impuretés sur l’émail, lors de la fabrication.

Les faïences de Delft

Elles ont fait leur apparition en Hollande vers le XVIIè siècle et se distinguent par leur dimension de 13×13 cm et par leurs motifs se rapprochant des décors chinois (portraits et paysages) et leur couleur bleue ou sépia.

Les zelliges

Ce sont des faïences typiques du Maroc. Elles sont fabriquées de manière traditionnelle à partir de la terre de la ville de Fez. Ils se distinguent par l’irrégularité d’aspect et la diversité de formes. Les carreaux les plus petits ont les plus de valeur ayant nécessité un savoir-faire artistique le plus pointu et conçu de la façon la plus minutieuse. Actuellement, on les utilise le plus souvent pour décorer la cuisine (crédence) ou les salles de bain.

Prix des carreaux en faïence : fabrication

La fabrication de la faïence à partir de l’argile et du feldspath se fait en trois cuissons. La première se fait après plusieurs semaines de séchage de la pâte modelée et pressée à la main, pour produire le biscuit. La deuxième (à 980 °) pour la mise en œuvre des motifs sur l’émail enduit sur le biscuit. L’application de l’enduit se fait par trempage pour la fabrication industrielle et par vaporisation pour la fabrication industrielle. Dans le cas des azulejos et des faïences de Delft, les motifs s’appliquent à ce stade. La dernière cuisson (à 800 °) permet de fixer les décors.

Prix des carreaux en faïence : caractéristiques et prix

De par sa fabrication lui conférant une étanchéité élevée, une brillance particulière grâce à l’émail, les carreaux de faïences sont des carreaux typiquement muraux. On utilise principalement ces carreaux  pour les cuisines et la salle de bain à cause de leur caractère étanche. Mais aussi quelque part pour leur facilité de nettoyage. Par ailleurs avec la grande diversité de couleurs, de formes et de formats disponible, ainsi que des imitations (effet bois, cuir, métaux, etc.), la décoration des murs avec des carreaux de faïence combinée au savoir-faire des poseurs professionnels sera toujours des plus réussies.

Quant au prix, il dépend de la taille et des finitions. Ainsi, le prix au m2 peut varier de 4 euros à 100 euros.

Fermer le menu