fbpx
Prix des chauffe-eau à gaz

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

A part le chauffe-eau électrique, le chauffe-eau à gaz innonde également le marché et dont le prix est difficile à déterminer même de manière approximative, eu égard à la multiplicité des équipements proposés. Une estimation du coût à l’acquisition d’un chauffe-eau de telles ou telles caractéristiques est peu aisée, si l’on n’a pas d’idées précises de ses besoins. Des recherches et une comparaison sont également de mise pour tomber sur le meilleur rapport qualité-prix.

Chauffe-eau gaz : les différents prix

Le marché propose différents types d’installations de chauffe-eau au gaz, impliquant des nuances importantes au niveau du prix. Mais globalement, les différences tarifaires sont induites par celles des capacités. En l’occurrence, 3 catégories de chauffe-eau gaz sortent du lot.

Le cumulus à gaz  

Le modèle de chauffe-eau gaz à accumulation est celui qui répond aux grands besoins en eau chaude, sachant que sa capacité part de 75 litres jusqu’à 300 litres. Son coût varie ainsi selon le volume d’eau chaude stocké. Le prix peut partir de 400 euros pour les plus petits et aller à 3000 euros ou davantage pour les modèles les plus massifs.

Le chauffe-eau gaz instantané                                                                                                            

Le chauffe-eau instantané à gaz ne dispose pas de réservoir. Il chauffe l’eau à la demande, mais produit un débit plus limité. Même si les modèles sont peu disparates, les prix des chauffe-eau gaz instantanés restent très variables. Le tarif se situe cependant dans une fourchette un peu moins large, allant de 200 euros pour les chauffe-eau instantanés d’entrée de gamme à 600 euros pour les modèles les plus sophistiqués.

Le mini chauffe-eau au gaz

Il s’agit d’un modèle de chauffe-eau situé entre le modèle à accumulation et celui instantané. Le chauffage de l’eau se fait aussi quasiment instantanément et sa capacité ne dépasse pas les 50 litres. Pour ce qui est du prix, il se situe en général entre 300 et 500 euros.

Prix du chauffe-eau gaz : main-d’œuvre d’installation

L’installation d’un chauffe-eau au gaz est souvent plus complexe que celle d’un modèle électrique, principalement pour ce qui touche le raccordement au réseau gazier. Dans ce cas, et en fonction d’autres paramètres comme la masse du chauffe-eau, les spécificités de l’appareil, l’accessibilité de l’emplacement, etc., le tarif varie d’un installateur à un autre. Le plombier-chauffagiste en charge établit souvent des tarifs basés sur la distance de raccordement au réseau de gaz. Pour cela, le tarif se situe aux alentours de 150 à 200 euros pour 1 mètre d’éloignement. On avance d’autres facteurs de coûts, pour ne citer que la nécessité de concevoir un conduit d’évacuation de gaz brûlé  coûtant environ 170 euros. Quoi qu’il en soit, demander plusieurs devis à comparer à des professionnels différents constitue l’attitude la plus judicieuse.

Coût d’utilisation d’un chauffe-eau à gaz

Investir dans un chauffe-eau gaz nécessite aussi la prise en compte d’autres spécificités pouvant augmenter le coût d’utilisation. L’entretien, le dépannage et la consommation énergétique sont les principaux postes de dépenses à considérer. Dans cette optique, deux points sont à prendre en compte.

La technicité du chauffe-eau gaz

Un cas d’école : le fait de choisir un chauffe-eau à gaz haut de gamme implique une prise en charge plus pointilleuse, eu égard à un système plus complexe. Le tarif de dépannage ou d’entretien peut également être minoré ou majoré en fonction de la taille du dispositif, de sa technologie, etc. La maintenance (entretien ou réparation) d’un chauffe-eau à gaz peut coûter entre quelques dizaines d’euros à plusieurs centaines. Notamment, si un détartrage coûte en moyenne entre 100 et 400 euros, d’autres opérations comme le remplacement de pièces de rechange vont se chiffrer autour de 150 euros.

Le niveau de consommation.

Dans la mesure où on acquiert un chauffe-eau à gaz pour une utilisation quotidienne, ou du moins régulièrement en période estivale, il va de soi qu’il faut être attentif sur la capacité de l’appareil à économiser l’énergie. Il est donc judicieux de s’orienter vers un modèle pile correspondant au besoin du foyer, mais qui permet aussi un maximum de réglages pour une gestion optimisée de la consommation. a

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Sommaire




Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Fermer le menu