fbpx
Comment bien choisir son chauffe eau ?

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Voici donc quelques éléments de repères par rapport à la question comment choisir  son chauffe-eau ? On sait tous, que le besoin en eau chaude est vital pour chaque ménage ne serait-ce que pour la douche quotidienne. Cela est d’autant plus vrai en hiver pour le ménage français, même si on laisse de côté les institutions sanitaires dont les hôpitaux. Devant la multiplicité des offres en chauffe-eau sur le marché, on est parfois dans l’embarras quant au choix le plus judicieux. Pour étayer votre choix, consultez notre comparatif chauffe-eau.

Quels sont les critères de choix de chauffe- eau ?

Pour parvenir à répondre convenablement à comment choisir son chauffe-eau, il faut connaître ses besoins et les prioriser. En effet plusieurs facteurs sont à tenir compte avant d’acheter son chauffe-eau.  A part le prix, le plus important est sans aucun doute la nature de l’énergie qui va faire fonctionner le chauffe-eau car le coût y afférent va impacter sur le budget du ménage. A cela s’ajoute l’aspect pratique, autrement dit les questions d’approvisionnement et la propreté de l’environnement immédiat. En allant plus loin, l’énergie choisie aura un impact sur l’environnement en général. Le besoin d’avoir de l’eau chaude en permanence ou instantanément, va en grande partie aller de pair avec le choix de l’énergie.

A ce propos, le chauffe-eau instantané convient à des petits besoins étant donné qu’il ne stocke pas l’eau chaude mais la chauffe sur-commande. Par contre, le chauffe-eau à accumulation notamment, électrique, permet de s’approvisionner en eau chaude stockée dans des cuves aux volumes variant selon les besoins. Il existe d’autres critères comme, la contenance, le niveau technologique etc.

Comment choisir son chauffe-eau selon le modèle proposé sur le marché ?

Chauffe-eau électrique

Le modèle le plus courant utilisé dans la plupart des habitations est le chauffe-eau électrique. C’est également le modèle le plus simple. Il dispose d’une résistance qui chauffe l’eau stockée dans la cuve et peut à la fois fonctionner en accumulation ou en instantanée. Sa capacité de stockage peut aller de 50 à 300 litres. Il est simple et facile à installer et ne nécessite qu’un branchement électrique et une arrivée d’eau tout en ne demandant pas d’entretien particulier. Le prix est intéressant car il se situe entre  500 et 1500 €.

Toutefois, ce type de chauffe-eau présente quelques inconvénient comme le fait de consommer beaucoup, de nécessiter un courant stable, etc.

Chauffe-eau à gaz

Ce modèle  équipé d’un brûleur, chauffe l’eau à la demande tout en étant capable de produire de l’eau par accumulation. Comme le gaz étant moins cher que l’électricité, il est donc plus économique. Ce modèle est donc, un bon investissement sur le moyen terme.

Cependant, son prix s’avère plus car peut aller de 400 € à 3000 € selon le type (instantané ou à accumulation). Par ailleurs, sa capacité de stockage ne dépasse pas les 50 litres. Il doit être installé près du point de puisage,  rallié à une source de gaz et avoir une évacuation pour les gaz brûlés.

Chauffe-eau solaire

Pour ce modèle, des panneaux solaires sont placés sur un toit ou à un endroit exposé au soleil. L’énergie fournie va chauffer l’eau du ballon. Son premier atout est qu’il utilise une énergie totalement gratuite. Il est donc intéressant sur le long terme. De plus, il dispose d’une capacité de stockage de 200 à 400 litres, dépassant largement celle des autres modèles. Hormis les nettoyages fréquents des plaques, aucun entretien particulier n’est requis.

Cependant, son prix variant de 4 000 à 7 000 €, est quasiment le double des autres modèles. Ensuite, il ne convient qu’aux régions constamment ensoleillées et bien entendue, il ne fonctionne pas la nuit.

Chauffe-eau thermodynamique

C’est le modèle de chauffe-eau reconnu comme être le plus économique (facture en énergie divisée par 3) et le plus écologique (utilisation de l’air comme source d’énergie). En effet, muni d’une pompe à chaleur, il récupère l’énergie contenue dans l’air à l’intérieur du logement, celui expulsé par un VMC ou l’air extérieur (rarement). Ce sont les calories extraites qui vont chauffer l’eau recueilli dans le ballon thermodynamique. Son inconvénient est le prix au départ (pose et mise en marche comprise) allant de 2 000 à 5 000 €, selon le type. C’est toutefois un investissement rentable sur le long terme.

Il présente quelques limites, comme le fait de faire baisser la température s’Il  utilise l’air intérieur.

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Sommaire




Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Fermer le menu