Prix du remplacement d’une fenêtre 

Le prix de remplacement d’une fenêtre fluctue suivant le matériau, le vitrage, la performance et la qualité des accessoires comme les poignées etc… L’hésitation n’a pas lieu d’être s’il s’agit d’améliorer le confort de l’habitation au niveau acoustique et thermique. Il n’y a non plus aucune raison de se priver des économies que pourrait procurer le fait de changer de fenêtres. Pour vous aider à vous lancer, estimons ensemble le budget que vous allez devoir prévoir.

Types de fenêtresPrix
Fenêtre en PVC 100 cm X 100 cm  465 € l'unité 
Fenêtre en aluminium 60 cm X 80 cm 550 €, 600 € la pose
Fenêtre en bois 80 x 100 cm à 1 vantail480 €, 520 € la pose
Fenêtre en bois-alu 1205 € (prix moyen)

Il y a de nombreux avantages à remplacer des fenêtres vieillissantes. Non seulement les fenêtres modernes peuvent vous préserver des nuisances sonores de l’extérieur, mais vous font économiser aussi en chauffage et en climatisation. Les fenêtres influent également sur l’ambiance globale de votre intérieur, sur la luminosité, la ventilation… En les dotant par exemple d’un vitrage feuilleté, elles seront d’autant plus sécuritaires. Différents matériaux entrent dans la constitution des fenêtres. Ils peuvent être plus ou moins résistants et aussi plus ou moins coûteux.

Prix de remplacement d’une fenêtre : les critères à considérer 

Le remplacement d’une fenêtre incombe une dépose avant la pose. Le professionnel ne manquera pas d’inclure ces deux opérations dans son tarif. A côté de cela, le type de fenêtre, du vitrage et la qualité du cadre va aussi impliquer des techniques spécifiques. Et concernant la fenêtre en elle-même, ses dimensions, le genre d’ouverture qui va être pratiqué, vont également se répercuter sur le budget final.

Entre le PVC, le bois, l’alu, les fenêtres mixtes : quel matériau privilégier ?

Chaque type de matériau présente des qualités et des défauts. Il s’agit donc de les choisir selon ses attentes en termes d’esthétiques (car les fenêtres doivent s’harmoniser au style de la façade), de sécurité ou d’isolation. D’autre part, les fenêtres sont susceptibles d’apporter une modification par rapport à l’aspect externe de votre habitat. Il est donc probable que vous soyez soumis à des contraintes de plan local d’urbanisme. Et étant donné que les spécificités des matériaux impactent également sur leur prix, vous devez donc aussi tenir compte de vos contraintes budgétaires. Si vous voulez un matériau facile à vivre avec un bon rapport qualité/prix, le PVC est tout indiqué. A choisir coloré ou avec un effet bois. D’autre part, la finesse constitue l’atout de l’aluminium. Il est moderne, autorise des fenêtres de grandes dimensions avec en plus une gamme assez étoffée de coloris. Le bois est naturel, isolant par nature et apporte une touche chaleureuse et authentique. Le bois vous expose toutefois à des contraintes d’entretien.

Prix de remplacement d’une fenêtre en une fenêtre en PVC

Les cadres en PVC sont personnalisables à souhait. Avec son aspect contemporain, le PVC modernise instantanément  les fenêtres. On peut les associer avec des doubles ou des triples vitrages. Pour remplacer une fenêtre en une fenêtre PVC, comptez en moyenne 465 € l’unité pour un modèle de 100 x 100 cm. Avec des performances quasi-semblables à celles de l’aluminium, le coût du PVC reste très compétitif. Ce qui lui vaut d’être un rival sérieux de ce dernier. Pour un remplacement, préparez-vous à débourser environ 520 €.

Prix de remplacement d’une fenêtre en une fenêtre en alu

L’aluminium est solide et facile à poser. Il est de plus doté d’une bonne durabilité. Ce qui fait que les fenêtres construites en aluminium ne nécessitent pas beaucoup d’entretien, tout en étant résistantes et légères. On peut avoir avec ce matériau des fenêtres ou des portes-fenêtres hors dimension. Comme le PVC, l’alu est aussi très contemporain et autorise de nombreuses finitions. Les nouveaux modèles de fenêtres en aluminium disposent d’une rupture de pont thermique, renforçant davantage leur pouvoir isolant. Le montant du remplacement d’une fenêtre en aluminium se chiffre à 680 € en moyenne. Un modèle à un vantail de 60 cm X 80 cm sera à 550 €. La pose sera à 600 € en construction et 500 € en rénovation. Soit, prévoir 1150 € TTC en construction et 1130 €  TTC en rénovation pour remplacer une fenêtre en aluminium.

Prix de remplacement d’une fenêtre en une fenêtre en bois

Le bois est à privilégier pour conférer à l’habitation un charme intemporel. Vous avez la possibilité de choisir entre plusieurs essences. La qualité isolante du bois n’est plus à prouver. Mais son point faible reste son besoin constant d’entretien, faute de quoi toutes sortes de dégradations peuvent survenir, dues notamment à sa sensibilité face aux éléments extérieurs. Notons que les fenêtres en bois sont les plus onéreuses du marché et qu’elles sont de plus en plus supplantées par les fenêtres en PVC ou en aluminium. Elles restent pourtant des valeurs sûres du fait d’une grande adaptabilité à la plupart des styles architecturaux. Le prix d’une fenêtre en bois de 80 x 100 cm à 1 vantail est à environ 480 €, auquel il faudrait adjoindre 520 € pour la pose. 

Prix de remplacement d’une fenêtre en une fenêtre en bois-alu

La fenêtre en bois-alu allie les qualités des deux matériaux. La décoration affiche ainsi un air contemporain combiné à un côté chaleureux. Et au niveau de la performance, la résistance de l’alu se marie parfaitement avec la propriété isolante du bois. Et bien entendu, le prix s’en ressent : 1205 € en moyenne pour le remplacement d’une fenêtre en fenêtre bois-alu.

Remplacement d’une fenêtre : vers quel type de vitrage s’orienter ?

Aujourd’hui, les simples vitrages sont totalement devenus obsolètes. C’est pourquoi les particuliers effectuent des travaux de rénovation de fenêtres afin de les remplacer au moins en double vitrage qui est le standard actuel. Le double vitrage se décline en plusieurs catégories pour répondre à des besoins spécifiques comme le double vitrage acoustique (140 à 180€/m²), le double vitrage de contrôle solaire (150 à 190 €/m²) ou le double vitrage anti effraction (180 à 200 €/m²). Si les moyens vous le permettent, le triple vitrage (450 à 550 €/m²) offre une performance similaire au double vitrage mais vous isolera mieux sur le plan thermique.

Remplacement d’une fenêtre et les aides financières

Notons que le déplacement du professionnel peut faire doubler le prix de remplacement de la fenêtre. C’est pourquoi, vous pouvez en profiter pour en remplacer plusieurs au lieu de seulement une. Ces travaux ouvrent également droit à des aides telles que le crédit d’impôt (CITE) équivalant à 30 % de vos factures. Il faut bien sûr pour cela une exécution par un professionnel RGE et que les performances soient au rendez-vous. Le meilleur moyen d’atteindre cet objectif est de choisir une fenêtre avec un Uw inférieur ou égale à 1,3 W/m².K.Outre le CITE, il est aussi possible de bénéficier de la TVA à 5,5% ou bien de la prime énergie (CEE). Pour terminer, n’oubliez pas que les fenêtres font partie intégrante de la façade. Aussi, choisissez-les toujours de façon à ce qu’elles s’harmonisent bien avec le style architecturale de votre maison.

Fermer le menu