Comparatif des prix des fenêtres pour faire le bon choix

Ce comparatif de prix des fenêtres est un outil pour vous aiguiller dans vos choix de fenêtres. On vous aide à les choisir selon vos critères de performances thermoacoustique, de durabilité, vos attentes esthétiques, mais aussi vos contraintes budgétaires. Ce guide contient les informations essentielles sur le type de matériau à adopter, le type d’ouverture, et le niveau d’entretien requis par chaque matière, compte tenu des spécificités de votre habitation.

Type de fenêtreIsolationDurée de vieEntretienRésistance à l’effractionPrix
Fenêtre PVCExcellente isolation phonique et thermiqueMoins durableFacileMoyenne250 € à 450 €
Fenêtre en aluBonne isolation phonique, moins bonne isolation thermiqueAssez durablePeu d’entretienExcellente400 € à 1.500 €
Fenêtre en boisExcellente isolation thermique et acoustiqueAssez durableEntretien contraignant, lasure ou peinture microporeuseTrès bonne200 € à 800 €
Fenêtre en bois-aluExcellente isolation thermique et acoustiqueTrès durableTraitement anti-oxydation obligatoireExcellente 300 € à 2.500 €

Au même titre que l’ensemble des menuiseries extérieures, les fenêtres sont des éléments à ne pas négliger. Elles doivent se coordonner au style et à l’architecture de la façade pour un rendu plus esthétique. La plupart des fenêtres modernes proposent des performances énergétiques intéressantes, et se déclinent en de nombreuses finitions. Toutefois, avec une large gamme de prix et de qualité, le choix de la fenêtre peut vite devenir un vrai casse-tête.

Comment choisir sa nouvelle fenêtre ?

Choisir sa fenêtre suppose de se demander ce que l’on attend réellement de cette nouvelle installation. Les performances énergétiques sont indéniablement un critère de choix à prioriser. Ainsi, si vous vous demandez quel matériau est le plus performant, une comparaison entre les différents types de fenêtres existantes s’impose. Quand vous aurez identifié celle qui répondrait à vos attentes en termes d’isolation thermique et acoustique, il faut maintenant vous pencher sur d’autres critères comme l’esthétique ou l’entretien pour arrêter votre choix.

Choisir sa nouvelle fenêtre : les questions à considérer 

En outre, pour partir sur de bonnes bases, assurez-vous de connaître les types de fenêtres existantes. Vous devez également vous poser un certain nombre d’autres questions sur les critères à considérer, les différentes marques de fenêtres, quel matériau choisir si on veut prioriser l’isolation acoustique. Les fenêtres nouvelle génération proposent une large gamme de vitrages, qui grâce à leur technologie, permettent de répondre à diverses attentes comme une protection thermique, ou une protection acoustique si vous êtes situé dans une rue passante. D’autres, en dehors de ces caractéristiques, font également office de  protection solaire et anti-effraction.

Et qu’en est-il si l’isolation thermique est plus importante ? Dans le cas où vous êtes situé dans une zone à risque, quel type de fenêtre privilégier pour renforcer la sécurité ? Quel type de fenêtre choisir pour un minimum d’entretien ? Sur le plan financier, il convient de se renseigner sur les aides pour amortir le coût de l’installation. Et pour ne pas dépasser le budget, demandez-vous quelles sont les fenêtres les moins chères. Bref, la sélection doit donc porter sur plusieurs éléments comme le type d’ouverture, les vitrages, le matériau, les dimensions et la gamme (standard ou sur-mesure).

Comparatif des prix de fenêtres : comment choisir entre les différents types de fenêtres ?

Son type d’ouverture et le nombre de vantaux de la fenêtre constituent ses particularités. L’ouverture peut ainsi être à la française, à galandage, coulissante, oscillo-battante, etc. Le tout est de la choisir en fonction de vos attentes. A titre d’exemple, une ouverture à galandage, très prisée actuellement, confère une touche chic et moderne tout en illuminant une pièce, sans perte d’espace. L’ouverture oscillo-battante en revanche allie le système à soufflet et à la française. Ce qui est pratique pour laisser entrer l’air et éviter les risques d’intrusion. Ensuite, en termes de matériaux, on distingue 4 principaux types de fenêtres. Les fenêtres avec des menuiseries en aluminium, en PVC, en bois, composite ou hybride. Notons que chaque matière a ses avantages et ses limites, mais les professionnels de construction recommandent largement le bois et le PVC, ainsi que les cadres mixtes pour des fenêtres à performances isolantes optimales.

Comparatif des prix de fenêtres : caractéristiques et prix des fenêtres suivant les matériaux

La fenêtre en PVC

La fenêtre en PVC isole bien sur le plan thermique qu’acoustique. Elle est facile d’entretien. Par contre, sa résistance reste très moyenne. Pour une fenêtre en PVC standard, prévoyez entre 250 et 450 €.

La fenêtre en aluminium

Si l’isolation acoustique de l’aluminium est assez bonne, on lui reproche d’être un mauvais isolateur thermique. Très personnalisable, l’alu est doté d’une assez bonne durabilité, et protège bien contre les effractions. Il ne demande pas non plus trop d’entretien, ce qui est une bonne chose. Le coût à l’achat d’une fenêtre en alu revient entre 400 € à 1.500 €. 

La fenêtre en bois

Si vous souhaitez apporter un style traditionnel à votre maison, la fenêtre en bois est toute indiquée. Si la réputation isolante (thermique et phonique) du bois n’est plus à faire, il est en revanche moins durable par rapport aux autres matériaux. Le choix de coloris reste également restreint puisqu’on devra se contenter de la couleur de l’essence du bois choisi. Et de plus, l’entretien du bois sera plus contraignante puisqu’une fenêtre en bois demande un entretien régulier. Cela consiste en une application de lasure ou bien d’une peinture microporeuse. Une fenêtre en bois reviendra entre 200 € à 800 €. 

La fenêtre en bois-alu

Et si vous visez une performance optimale, le choix d’un matériau composite, comme le bois-alu s’impose. Contemporain, il se décline en une infinité de couleurs. L’entretien d’une fenêtre mixte bois-alu est facile mais oblige à un traitement anti-rouille. Sa résistance aux effractions est excellente, ainsi que ses performances isolantes. Sa durabilité est aussi élevée, tout comme son prix : entre 300 € à 2.500 €.

Fermer le menu