Prix d’un double ou d’un simple vitrage pour une fenêtre 

Le prix d’un double vitrage va être en fonction du type de double vitrage. En effet, ce dernier se décline en plusieurs catégories pour répondre à différentes attentes. Une vitre fêlée ou brisée peut vous amener à la remplacer. Toutefois, sachez qu’un remplacement de vitrage peut vous apporter un confort thermique et acoustique, tout en vous faisant économiser en facture d’énergie. Coup de projecteur sur le prix des vitrages.

Type de vitragePrix
Simple vitrage 65 € à 80 €
Double vitrage70 € à 240 €
Double vitrage anti-effraction150 € à 250 €
Double vitrage renforcé à lame argon210 € à 350 €

Les artisans pratiquent des prix différents selon leur secteur géographique. Ainsi, à titre d’exemple, le prix d’un double vitrage sera différent au Nord-Pas-de-Calais et dans le Roussillon. Par ailleurs, les dimensions à couvrir font également fluctuer le prix. Il est évident qu’une fenêtre standard ne va pas revenir aussi cher qu’une baie vitrée sur mesure, lorsqu’on va l’équiper d’un double vitrage.

Le simple vitrage : généralités 

Le principal atout d’un simple vitrage, c’est la luminosité optimale qu’il procure. On le rencontre surtout dans les anciennes constructions. Mais malgré une isolation phonique acceptable, le simple vitrage n’a que de moindres performances thermiques. Une des raisons pour lesquelles l’Etat met tout en oeuvre pour que l’ensemble de la population les remplace par le double vitrage. Ceci entre également dans le cadre des travaux de rénovations visant à réduire la précarité énergétique en France. Par conséquent, à moins d’avoir une habitation exposée plein sud ou située dans une zone tempérée, il n’est pas envisageable de garder ce type de vitrage.

Prix d’un simple vitrage 

Concernant son prix, c’est le plus abordable dans le marché du vitrage. Ses performances, acoustiques notamment, sont inhérentes à l’épaisseur retenue. Ce qui fait que plus celle-ci sera importante, plus onéreuse sera la vitre. L’épaisseur d’un simple vitrage varie de 4 à 6 mm, avec un prix se situant entre une fourchette de 65 € à 80 €.

Notons que le remplacement d’un simple vitrage en un vitrage plus performant permet de bénéficier d’un taux de TVA de 10 %. Cet avantage concerne aussi bien des propriétaires que les locataires, réalisant des  travaux de rénovation ou d’entretien du bâti.

Les bonnes raisons de passer au double vitrage

Doté d’un coefficient thermique Ug de près de 6,8 pour une épaisseur de 4mm, le simple vitrage est loin de remplir les exigences de la norme RT 2012, en vigueur. Or, ce coefficient doit être le plus bas possible pour que le vitrage puisse être considéré comme performant. Le maximum autorisé est de 1,6, et le double vitrage n’est pas très loin de cet objectif avec son coefficient Ug de 2,8.

De ce fait, que ce soit pour les fenêtres, les portes-fenêtres ou bien les baies vitrées, le passage au double vitrage est un point clé pour avoir un confort accru, en toutes saisons. Si vos vitrages sont assez performants, en été, vous aurez moins besoin d’un climatiseur pour vous rafraîchir. En effet, grâce à ses propriétés, le double vitrage amoindrit le rayonnement solaire durant les grandes chaleurs. En hiver, vous solliciterez aussi moins le chauffage car il a également tendance à réduire les ponts thermiques engendrés par les menuiseries. Si vous réalisez le remplacement de vos vitrages dans le cadre d’un groupe de travaux, cela va d’autant plus optimiser les performances isolantes de votre habitation. Il peut s’agir par exemple d’une isolation des combles ou des murs.

Le prix du double vitrage selon son type

Le principe du double vitrage repose sur une juxtaposition de 2 vitres intercalées d’un espace d’air ou de gaz. Évidemment, cet espace d’air ou de gaz, ainsi que l’épaisseur des verres jouent sur la performance isolante du vitrage. Et c’est ce niveau de performance qui va justement déterminer le prix d’un double vitrage. De plus, compte tenu de cette performance, la note finale va inclure le tarif de main d’œuvre, le type de vitrage, et le nombre des fenêtres. Ainsi, il existe plusieurs types de double vitrage.

Le double vitrage standard

Avec ce type de vitrage, la réduction des pertes énergétiques sera considérable : près de 40 %, comparée à un simple vitrage. Les mentions 4/12/4 et 4/16/4 signifient que le vitrage est constitué par 4 mm de verre, d’une lame d’air de 12 et de 16 mm, et d’un autre verre de 4mm également. Le prix d’un double vitrage standard revient entre 70 € à 240 €.

Le double vitrage faiblement émissif

Le vitrage subit un traitement lui conférant sa propriété réductrice d’infrarouge. On l’appelle également le double vitrage Low E ou  Low FE. La réduction des pertes énergétiques est de l’ordre de 35 % par rapport à un simple vitrage. De fait, il coûte également plus cher.

Le double vitrage avec gaz argon

Sa performance phonique et acoustique est de 10 % supérieure à celle d’un vitrage Low FE. La lame d’air est remplacée par un gaz inerte nommé argon, connu pour son pouvoir décuplant sur les performances du vitrage. Son prix moyen s’en ressent : entre 210 € à 350 €.

Le double vitrage anti-effraction

Ce vitrage retardateur d’effraction se compose d’un verre feuilleté, en conformité à la norme  EN 356. Souvent, les assureurs exigent la pose d’un tel vitrage pour le rez-de-chaussée. Très efficace pour sécuriser les fenêtres, son prix varie entre 150 € à 250 €.

Le survitrage en alternative du double vitrage

Grâce notamment au confort qu’il procure, le double vitrage joue réellement en votre faveur en cas de revente de votre bien, en lui apportant une plus-value. Et s’il ne vous est pas encore possible d’équiper vos fenêtre d’un double vitrage, vous pouvez aussi recourir au film de survitrage, à poser sur la fenêtre.

Double vitrage et vitraux

Les fenêtres qui sont déjà dotées de vitrail ou de vitraux pourraient être confrontées au problème d’isolation. Effectivement, ce sont souvent des fenêtres anciennes dont les menuiseries recevant les vitraux ne donnent plus entière satisfaction. Sans oublier l’absence d’étanchéité du vitrail traditionnel. Sachez toutefois qu’il existe des solutions permettant d’associer le vitrail au double vitrage. La première consiste à démonter le vitrail, et de le nettoyer avant de l’intégrer dans l’espace d’air. Et la seconde solution consiste à jouer avec l’épaisseur du double vitrage. Cette méthode permet de laisser l’aspect de la surface du vitrail tel quel.

 

 

 

Fermer le menu