fbpx
Guide des prix de l’installation d’une pompe à chaleur géothermique

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Le prix d’installation, de réparation, et d’entretien d’une pompe à chaleur n’est pas le même. Dans tous les cas de figure, c’est le coût de la prestation d’une entité professionnelle, tel qu’un artisan ou une entreprise spécialisée qui détermine le budget final.

Type de PAC

Prix de pose en moyenne
Géothermique eau-eau
6 000 euros
Géothermique sol-eau

5 000 euros
Aérothermique

4 000 euros

De manière succincte et indicative, ce tableau récapitule ce qui se fait dans le milieu en matière de prix d’installation de pompes à chaleur. Il s’agit de donner une idée de la hauteur du financement à laquelle s’en tenir. En réalité, les professionnels installateurs avancent une bonne liste de motifs pour proposer tel ou tel tarif.

Prix d’installation de pompes à chaleur selon le type

En premier lieu, on considère que les caractéristiques techniques du dispositif constituent les premiers facteurs faisant évoluer le budget d’une installation de pompe à chaleur. Effectivement, plusieurs aspects différencient matériellement les diverses pompes à chaleur sur le marché. Dans cette optique, il y a principalement le nombre de modules à installer.

Aussi, un des cas de figures consiste à se trouver devant un modèle aérothermique muni seulement de quatre composants principaux. Ce sont l’évaporateur et le condenseur (échangeurs de chaleur), le compresseur, et le détendeur. Mais d’autres éléments peuvent être en présence ou seront nécessaires à l’installation. Il peut s’agir entre autres du ballon tampon (pour stocker de l’eau chaude), de la bouteille anti-coups de liquide qui empêche l’aspiration du fluide frigorigène par le compresseur, etc.

Le prix de l’installation de la pompe à chaleur va aussi dépendre de son genre. Une PAC aérothermique sera généralement moins encombrante et donc moins coûteuse à installer, qu’un modèle géothermique ou une PAC mixte hybride (combinée avec un autre système de chauffage). A noter qu’en dehors des modèles Split (deux parties), certains PAC sont à installer presque intégralement en extérieur, contrairement à d’autres qui s’installent en intérieur.

Niveau de difficulté : un autre facteur de coût à la pose d’une pompe à chaleur

En particulier, les pompes à chaleur géothermiques ou hydro thermiques mixtes obligent souvent à effectuer des analyses et des tests avant tout projet de pose. Justement, cette partie « étude » est généralement incluse dans le devis des installateurs, sans précision sur le coût d’une telle intervention. Mais ensuite, leur installation nécessite un creusage plus ou moins profond en fonction du dispositif. Par exemple, contrairement à une pompe à chaleur sol-eau à capteurs horizontaux, les PAC géothermiques à capteur vertical reviennent plus coûteuses à l’installation.

Sinon, la dimension, le poids, le nombre de modules et d’accessoires, sont autant de motifs pour orienter à la hausse la tarification d’une pose de PAC. A cela s’ajoutent encore, la technicité, plus précisément, les systèmes de réglage, la connexion au réseau de chauffage, etc. Par ailleurs, il se peut que le professionnel ait aussi à combiner la PAC à un système de chauffage existant ou à mettre en place. Alors, dans de tel cas, il est possible de bénéficier d’une réduction pour ce « bouquet de travaux ».

Tarif d’installation de PAC en fonction de la surface à chauffer

Outre une estimation a priori en considération du type de PAC, les professionnels déterminent le prix d’installation des pompes à chaleur en fonction du local à chauffer. A cet effet, la main-d’œuvre peut potentiellement être tarifée au m2 chauffé. Ainsi, on retrouve souvent des prix allant de 40 à 70 euros le m2, pouvant ou non revenir au même prix forfaitaire proposé ici et là… Autrement dit, on ne peut obtenir la définition d’un budget global pour une installation de PAC, que par l’obtention d’un devis définitif auprès du professionnel.

Avantages sur le prix avec un installateur professionnel de PAC

Le coût d’installation d’une pompe à chaleur est considéré comme prohibitif par la majorité des ménages. C’est la raison pour laquelle ces derniers préfèrent s’en tenir aux moyens de chauffages classiques. Pourtant, outre le fait qu’on peut économiser jusqu’au quart de ses dépenses énergétiques, les pompes à chaleurs sont aussi éligibles à de nombreuses subventions et aides de la part des pouvoirs publics. A ce propos, on peut citer entre autres la TVA réduite et le crédit d’impôt, lesquels vont permettent de réduire significativement les dépenses à l’installation d’une PAC. Mais pour pouvoir y avoir accès, il faut remplir certaines conditions. La principale consiste à se faire aider par un professionnel RGE ou Reconnu Garant de l’Environnement.




Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Fermer le menu