fbpx
Guide des prix pour l’achat d’un poêle à bois à double combustion

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Il est plus facile de fermer les yeux sur le prix d’un poêle à bois double combustion, quand on connait le nombre d’avantages qu’il peut procurer. D’abord, sa fonctionnalité de double combustion accroit sa performance, tout en diminuant ses rejets toxiques. Mais le plus important est qu’elle rend également cet équipement plus économique, en comparaison avec un insert classique. Bien entendu, le prix d’un poêle à bois double combustion varie selon son rendement, ses dimensions et sa finition. Décryptage.

Type de poêle à bois double combustionPrix minimum



Prix maximum
Poêle double combustion à bûches en acier
500 €



1500 €
Poêle double combustion en fonte

1000 €


3000 €
Poêle double combustion à granulés

1200 €


4500 €
Poêle double combustion à inertie



2000 €


4000 €

Les principes de fonctionnement d’un poêle à bois double combustion

Accessible à un prix allant de 100 à 4500 euros, le poêle à bois double combustion a la particularité de brûler ses combustibles par deux fois. Effectivement, les particules de gaz issus de la première flambée donnent lieu à une seconde combustion, après que les bûches ou granulés aient été entièrement brûlés. Cet équipement doit d’ailleurs son nom à cette post-combustion. Grâce à l’utilisation de tout le potentiel du combustible, le poêle à bois double combustion procure un rendement nettement meilleur qu’un poêle classique. A l’inverse de ce dernier, le poêle à bois double combustion est conçu de manière spécifique.

Les fabricants lui ont ajouté une seconde arrivée d’air, de façon à l’approvisionner en oxygène pour la combustion des monoxydes de carbone associés aux particules des fumées. A noter toutefois que la chambre de combustion doit être chauffée au-delà des 500° pour que ces derniers parviennent à brûler. Mais en plus de cela, l’évacuation des gaz doit se faire à un rythme plus soutenu. Rappelons que ce type de poêle exige un foyer étanche et que la seconde entrée d’air doit se situer en haut de l’équipement, pour permettre au gaz de brûler rapidement.

Pourquoi choisir un poêle à bois double combustion ?

Avec des rejets toxiques éliminés à plus de 90% et une consommation de bois réduite de moitié, un poêle double combustion est à la fois écologique et économique. Mais le poêle à bois double combustion ne se cantonne pas à la réduction de la pollution. Sa praticité constitue aussi l’un de ses atouts. Générant moins d’encrassement, à cause d’une cendre blanche et la production de fumées transparentes, un poêle à bois double combustion n’a besoin que peu d’entretien.

Et c’est valable pour son corps de chauffe, sa vitre et ses conduits. Globalement, on ne peut reprocher à ce type de poêle que sa faible inertie. C’est ce qui fait en général que l’autonomie de l’appareil soit limitée. Toutefois, il est possible de trouver sur le marché des modèles de poêle à bois double combustion capables de fonctionner sur 15 heures. Ce qui est plutôt une bonne chose, quand on sait qu’un insert classique n’a que 5 heures d’autonomie.

Les avantages et les contraintes à l’utilisation de ce type de poêle à bois

Malgré tous ces avantages, l’achat d’un poêle à bois double combustion vous expose tout de même à quelques contraintes. Notamment, un périmètre de sécurité à observer pour prévenir tout accident. Mais également les ramonages obligatoires annuels par un professionnel, visant à s’assurer de l’étanchéité de l’installation. Il importe de souligner que même si le prix d’un poêle à bois double combustion est souvent plus cher, l’achat d’un tel équipement peut vous faire bénéficier d’aides financières comme l’éco PTZ, les aides de l’Anah ou le crédit d’impôt. Pour cela, renseignez-vous sur les règles d’utilisation à observer comme le choix de la puissance de votre poêle, la pratique de la chauffe à plein rendement, l’utilisation d’un bois sec, etc.

Le prix à l’achat d’un poêle à bois double combustion

L’achat d’un poêle à bois double combustion se fait à un prix de départ de 300 euros, mais suivant la gamme et l’aboutissement du modèle, ce prix peut vite s’envoler jusqu’à atteindre les 4000 euros. Aussi, le matériau constitue un facteur de prix à ne pas négliger. Pour les budgets serrés, il est possible d’avoir un poêle double combustion en acier, coûtant dans les 500 à 1500 euros, pour une puissance de 10 Kw. Si vous voulez opter pour la fonte, comptez un budget de 1000 à 3000 euros.

Le budget à prévoir sera encore plus important pour un modèle à inertie de 10 Kw, utilisant les bûches comme combustibles : entre 2000 et 4000 euros. Malgré ce prix, vous serez agréablement surpris par son coût à l’usage très avantageux, dû au fait qu’un poêle à inertie stocke la chaleur pour la diffuser quelques heures plus tard. Et si vous souhaitez des modèles capables de vous procurer un confort d’utilisation, les poêles à granulés sont programmables et s’acquièrent à un prix entre 1200 et 4500 euros. Tout va se jouer sur la puissance de l’appareil.




Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Fermer le menu