Réclamez votre devis détaillé en quelques clics.

Guide des prix pour la pose d’une canalisation

Comparez les devis des pros près de chez vous.
prix travaux plomberie, prix pose canalisation, prix réparation canalisation

Pour ne pas se faire avoir avec des tarifs trop élevés, notamment en cas de dépannage urgent, il vaut mieux connaître le prix de pose d’une canalisation. Cette dernière constitue le réseau d’alimentation et d’évacuation de l’habitat. Mais la canalisation, c’est aussi un ensemble d’éléments comme les tuyaux, les joints et les raccords plomberie, qui en garantissent l’étanchéité. Si vous avez un projet de changement de canalisation, découvrons les différents matériaux à utiliser, ainsi que leurs prix respectifs.

TuyauteriePrix minimum/ml



Prix maximum/ml
PER
9 euros


13 euros
Multicouche

10 euros


100 euros
Cuivre

11 euros

41 euros
PVC

14 euros


39 euros
Acier

29 euros


98 euros
Fonte

71 euros


296 euros
Polyéthylène

6 euros


12 euros

Ce qui module le prix de pose d’une canalisation

Qu’elle ait été installée à prix importante ou pas, avec le temps, la canalisation peut avoir des perforations et des fuites, dues le plus souvent à la corrosion. La pression est trop basse ou au contraire, vous avez des excès d’eau. Mais une rénovation, comme l’ajout d’une extension vous amenera aussi à installer de nouvelles canalisations. L’aide d’un professionnel vous sera indispensable dans le choix de la méthode d’installation appropriée, ainsi que des matériaux.

Pour cela, il devra établir un diagnostic dont le coût varie entre 100 et 200 €. La main d’œuvre d’un plombier s’évalue globalement à 80 €/h. Mais les prestations varient selon qu’il s’agisse d’un simple débouchage (entre 300 et 500 €) ou d’un remplacement intégral de la tuyauterie.

Le prix d’installation de la nouvelle canalisation variera effectivement en fonction d’un ensemble de critères dont les matériaux. Mais l’intervenant prendra aussi en compte l’ampleur des travaux et l’origine des problèmes. En dehors de cela, le prix d’installation d’une nouvelle canalisation sera inhérent aux éléments à raccorder. Cela peut être les toilettes, l’évier, la baignoire ou la douche, etc.

Mais également à la distance du raccordement, à la longueur des tuyaux nécessaires et au nombre d’étage. Pour toutes ces raisons, les devis chez plusieurs prestataires devraient vous donner une estimation précise du coût de votre projet.

Le prix d’une nouvelle canalisation en tenant compte des matériaux

Pour la pose d’une nouvelle canalisation, tout autant que les matériaux destinés à la canalisation disponibles sur le marché, les prix sont variés. Le coût de votre nouvelle tuyauterie sera donc en fonction du matériau choisi par votre professionnel, mais aussi de sa quantité. Il existe toute une variété de tuyaux de canalisation, de tailles et d’aspects variés.

Le tuyau PVC convient particulièrement aux évacuations et se constitue comme une substitution du plomb. Un tube de PVC de 4 m vous coûtera environ 14 à 39 €.

Multiusage et plus abordable que le cuivre, le tuyau en PER quant à lui est un matériau de substitution de ce dernier. Il se décline en plusieurs variantes dont le tube multicouche (10 à 100 €/ml). Son principal atout est sa résistance à la corrosion et sa capacité à assurer une excellente étanchéité.

Pour des travaux présentant des complexités, le tuyau en PER flexible sait se montrer polyvalent, ne rompt pas, et dispense de la soudure. Cette particularité lui vaut un prix plus élevé que le cuivre. Le PER se glisse facilement à l’intérieur des murs pour accéder aux conduits. Sa capacité à retenir la chaleur en fait un matériau isolant, bien qu’il n’est pas recommandé de l’exposer aux rayons UV en raison de sa sensibilité.

Pour ce qui est du raccord, là également, le choix reste vaste, entre le PER, le cuivre, le PVC, ou le laiton. Néanmoins, leur fixation se fait différemment. Et en vue d’une meilleure étanchéité, on peut recourir à un raccord rapide à visser pour les tuyaux en cuivre.

Le tuyau en cuivre : l’option standard en termes de canalisation

Avec le PER, le cuivre est l’option la plus courante en travaux de tuyauterie. Notamment parce qu’il s’agit d’un matériau ayant des caractéristiques antibactériennes. Mais aussi, parce que le cuivre ne craint pas les expositions aux UV et n’émet aucune substance dangereuse. Cependant, on peut lui reprocher sa non-résistance à la corrosion, pouvant occasionner des ruptures au niveau des conduits. Le prix moyen du cuivre est de 11 à 41 € le mètre linéaire.

Il s’acquiert sur une large fourchette de prix, allant de 11 à 300 euros, en fonction de la longueur de la canalisation. Là encore, vous avez le choix entre deux types de cuivre. Le cuivre recuit (entre 50 et 300 €) en couronne est disponible en longueur de 5 à 50 m et convient aux canalisations de longueur importante. Sa réalisation se fait sans raccord. Vous pouvez trouver l’autre catégorie de cuivre, le cuivre écroui, en bar inflexible, de 1 à 6 m de long, dont le prix varie de 15 à 50 €. Modelable à condition d’être recuit, ce type de tuyau est fait pour la construction des canalisations visibles.

Partager la découverte du moment :

Découvrez des perspectives supplémentaires

Explorez nos articles connexes pour en savoir plus !