Guide des prix de la rénovation d’un parquet

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Les prix de rénovation d’un parquet sont distincts d’un projet à l’autre étant donné que ce dernier est une opération à différents visages.

Type de travaux de rénovation de parquet

Prix min /m2
Prix max /m2
Dépose de l’ancien

2 euros
20 euros
Remplacement de parquet

35 euros
200 euros
Réparations légères

5 euros
10 euros
Ponçage
15 euros

35 euros
Finitions

15 euros
40 euros

Ce sont des prix indicatifs en fourniture et pose pratiqués chez une liste de professionnels sur internet

Le tableau ci-dessus démontre une tarification assez disparate de la réhabilitation des parquets, eu égard aux nombreuses solutions en la matière. Toujours sur le parquet, on retrouve effectivement divers éléments de calcul qui font varier le prix de sa rénovation. Voici quelques indices à retenir.

Les facteurs de variation du prix de la rénovation d’un parquet

Globalement, la définition d’un budget dans ce type de projet se base sur la nature même de la rénovation de parquet, sa dimension, le nombre d’opérations, etc. Mais il s’agit ensuite de quantifier les moyens matériels et techniques, ainsi que les éventuels ouvrages accessoires.

Coût selon le type de rénovation de parquet à réaliser

La rénovation comporte divers aspects au regard de sa nature. Cela peut consister en une réparation partielle. Mais la réhabilitation du parquet peut aussi être totale. C’est le cas, quand on fait face par exemple à l’apparition de trous ou de fissures sur un grand nombre de lames. Ce qui va demander, un tarif généralement de 7 ou 8 euros par m2 en moyenne (main-d’œuvre comprise), mais il peut dépasser ces chiffres en cas de dommages importants.

Il se peut que l’on débouche même vers un autre aspect de la rénovation, à savoir un remplacement total ou partiel du parquet. Dans ce cas-ci, il faut se référer au prix de l’acquisition même des lames de parquet. Ce prix se situe entre 10 et 160 euros, pour un parquet d’entrée de gamme aux lames de bois massif exotique, auquel il faut ajouter le prix de main-d’œuvre s’estimant en moyenne dans les 40 euros par m2.

On peut aussi demander une simple amélioration surfacique, dont principalement la pose de revêtements de parquet comme l’huile, le vernis, le vitrificateur… Le coût des produits va généralement de 2 à 18 euros. L’opération peut aussi consister en une retouche mécanique comme le sablage, le brossage, etc., laquelle va conférer un aspect particulier et authentique au sol en parquet. Le ponçage se présente également comme une forme habituelle de rénovation de parquet. Il faut compter dans les 25 euros par m2 en moyenne pour les travaux de ce genre.

Coût de ce projet suivant les moyens matériels

C’est au niveau du coût des matériaux, des produits et des éléments de pose qu’on se tourne en second lieu pour calculer le prix d’une rénovation de parquet. Comme il faut tout le temps prévoir des réparations et des remplacements, on doit avant tout considérer le coût des lames de parquet elles-mêmes. Il peut aller de 10 à 60 euros par m2 pour les modèles d’entrée de gamme, de 40 à 90 euros par m2 pour le milieu de gamme et jusqu’à 160 euros par m2 ou au-delà pour les parquets exotiques haut de gamme.

Il faut ensuite situer le coût d’autres éléments de pose comme les accessoires de fixations. Par exemple, dans le cas d’une pose cloutée, il faut quantifier le nombre de clous pour parquet s’achetant dans les 30 euros/1 000 pièces, et celui des lambourdes et des solives qui coûtent dans les 4 euros/ml en moyenne.

Le prix de la main-d’œuvre de rénovation de parquet : une variable déterminante

Dans un bon nombre de cas, la rénovation d’un parquet en bois massif, contrecollé ou stratifié s’accompagne de travaux préliminaires. Il peut s’agir du décapage du parquet consistant à enlever les anciennes finitions, du démontage des lames de parquet, de la réparation de la dalle, etc. A cette étape, outre les moyens supplémentaires nécessaires, surtout pour les réparations sur une grande surface, il s’agit alors d’estimer le prix de l’opération proprement dite. En général, celui-ci est pris en compte dans la tarification principale de la main-d’œuvre.

A titre d’exemple, certaines rénovations de parquet incluent le ponçage de l’ancien et la pose d’une nouvelle finition, ce qui accentue la complexité ou le volume des travaux. Aussi, si la pose de finitions coûte entre 10 et 20 euros par m2 (fourniture et pose), celui-ci va passer de 15 à 35 euros par m2 au cas où il est nécessaire de poncer le sol.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Fermer le menu