Guide des prix d’un parquet flottant

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Le prix d’un parquet flottant peut facilement passer du simple au triple selon le projet et les différents choix à faire en amont. Il est lié à une bonne liste de variables touchant les caractéristiques des matériaux et d’autres moyens matériels ou techniques.

Catégorie de parquets flottants

Prix minimum
Prix maximum
Entrée de gamme

10 euros
30 euros
Milieu de gamme

40 euros
90 euros
Haut de gamme

50 euros
120 euros

Ce sont des prix indicatifs

Les causes de la variation du prix d’un parquet flottant

Le prix du parquet flottant, ou plus exactement du parquet contrecollé, repose sur différentes considérations, d’abord au niveau de sa conception. Ce type de couverture consiste en effet en une superposition de matériaux aux caractéristiques variables tant en nature qu’en caractéristiques dimensionnelles.

À la base, on peut catégoriser les parquets flottants en fonction du matériau qui compose la couche visible avant la finition, également appelée couche d’usure. Celle-ci est conçue en bois d’œuvre, allant du bois classique comme le pin, aux bois exotiques comme le teck ou le bois ipé, en passant par les essences nobles, les plus fréquents, comme le hêtre ou le frêne. Il y a les autres composants comme l’âme en fibre de bois ou en bois tendre, une couche de contrebalancement en dérivé de bois ou en déroulé résineux. Mais ces derniers, ils influencent moins sensiblement le coût de la production des parquets flottants et donc leur prix à la vente. En somme, on retrouve une fourchette de prix extrêmement large, allant d’une dizaine d’euros à plus d’une centaine d’euros pour le m2.

À noter qu’au-delà des considérations purement matérielles, la technique de conception propre au fabricant détermine également le niveau du prix du parquet contrecollé. Même si la concurrence est rude dans ce segment du marché des revêtements de sol, il existe toujours des différences notables de prix entre les différentes marques. Il faut ajouter en outre qu’un parquet contrecollé doit impérativement avoir une couche de parement épaisse de plus de 2 mm.

Le prix de la pose d’un parquet flottant

Selon les observations, le tarif d’intervention d’un artisan ou d’une entreprise spécialiste en revêtement de sol peut revenir au même niveau que le prix de la fourniture en moyenne, ou presque. Effectivement, le prix moyen de la main-d’œuvre se trouve à environ 40 euros le m2, alors que le prix moyen de la fourniture est d’environ 40 à 50 euros. Cela étant dit, il s’agit aussi d’une donnée extrêmement variable, nuancée sur divers aspects.

Le type de poses

L’installation du parquet flottant ou contrecollé peut se réaliser selon les 3 techniques, à savoir la pose clouée, collée et flottante. Sachant que le niveau de complexité dans la mise en œuvre de ces méthodes est différent, il faut savoir que la pose clouée est la plus onéreuse. En effet, la seule main-d’œuvre pour ce type de pose coûte dans les 35 euros par m2 en moyenne. En revanche, pour la pose collée, le prix au m2 coûte dans les 25 à 35 euros, tandis qu’on estime entre 20 et 30 euros, le tarif du service pour une pose flottante*.

*Il faut donc éviter l’amalgame entre le parquet dit « flottant » qui, finalement est un abus de langage, et la pose flottante du parquet.

Le coût des moyens de pose

Outre la difficulté éprouvée lors de la réalisation du parquet flottant selon les différentes techniques précédentes, les moyens réunis pour la mise en place proprement dite constituent aussi des facteurs de nuance. Le prix d’un parquet flottant posé selon la technique du cloutage varie par exemple en fonction de la quantité de lambourdes et de solives servant à aligner et à fixer les pièces de parquet. Cette même technique nécessite souvent une surélévation du support, et donc des dépenses de plus pour la réalisation de la chape…

Autres facteurs de coût de main-d’œuvre

Si les entreprises ou les artisans ont chacun leur grille tarifaire et des modalités propres pour chiffrer leur savoir-faire, ils peuvent aussi y ajouter des frais supplémentaires pour la bonne réalisation du projet. L’élément le plus fréquent majorant le prix de pose d’un parquet flottant, cloué ou collé est sans doute les frais de déplacement qui peuvent varier selon l’éloignement du lieu des travaux, le nombre d’ouvriers mis à contribution, etc. De ce fait, il faut compter entre 20 et 40 euros environ de plus en frais de déplacement chez un artisan.

Dans la pratique, il est judicieux d’avoir plusieurs devis différents et de les comparer pour avoir la meilleure offre.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Fermer le menu