Prix de l’entretien d’une chaudière

Pour déterminer le prix d’entretien d’une chaudière, il faut savoir que les types de vérifications et de réglages à faire varient d’un modèle à l’autre. Le chauffagiste tiendra compte du type de combustion et du combustible.

TYPE DE LA CHAUDIÈREPRIX DE L'ENTRETIEN
Chaudière à gaz 75 € à €180 €
Chaudière au fioul 80 € à 180 €
Chaudière à bois 165 € à 265 €
Taux horaire d’un chauffagiste40 à 45 €
Prix d’un contrat d’entretien annuel 80 à 180 €

Tous types de chaudière confondus, carburant au fioul, au gaz, ou au bois doivent faire l’objet d’un entretien annuel. Il en est de même pour une chaudière à condensation, à cogénération ou mixte etc… Le chauffagiste commencera par vérifier l’état général de l’appareil. Ensuite il procèdera au nettoyage du brûleur et du foyer, avant de procéder à des réglages de la combustion. Mais à côté de tout cela, il doit particulièrement contrôler les systèmes de sécurité de la chaudière. Bref, l’entretien consiste en une série d’actions qui vont évidemment se répercuter sur le prix.

Pourquoi faut-il entretenir sa chaudière ?

L’entretien de la chaudière est incontournable, que vous soyez locataire ou propriétaire. Non seulement cela a un impact sur sa performance, mais il y va de la sécurité et de la santé des occupants. En effet, en cas d’appareil défectueux, il y a un risque d’intoxication au monoxyde de carbone. Ce gaz n’est pas facilement détectable puisqu’il est en plus inodore. Toutefois, les effets vont de simples maux de tête à des vertiges. Dans les cas extrêmes, cette intoxication peut provoquer la mort.

D’autre part, l’entretien de la chaudière garantit le bon fonctionnement de l’appareil et vous évite des problème récurrents. En cas d’accident, votre assurance est en droit de ne pas couvrir le sinistre si c’est une chaudière non révisée qui est en cause. Si vous êtes locataire, vous avez donc la charge de l’entretien de l’appareil puisque c’est vous qui l’utilisez. Dans le cas où vous envisagez de partir sans vous être acquitté du prix de cet entretien, votre bailleur est en droit de retenir le coût de cette prestation sur votre dépôt de garantie.

Entretien d’une chaudière : toutes les chaudières sont-elles concernées ?

Toutes les chaudières sont concernées par une procédure bien définie d’entretien annuel. Et ce, qu’elles carburent au fioul, au gaz, au bois, au charbon ou encore mixtes. Du moment que leur puissance se situe entre 4 et 400 kW. En fait, c’est une formalité obligatoire suite à l’arrêté du 15 septembre 2009. Elle vise essentiellement à la sécurité des habitants de la maison. S’il s’agit d’une chaudière individuelle, ce sont les propriétaires qui sont en charge des frais. Ils doivent pour cela recourir aux prestations d’un chauffagiste professionnel. Si la maison est occupée par des locataires, cette charge revient à ces derniers. Sauf au cas où le contrat de bail prévoit clairement que l’entretien de la chauffage est du ressort des bailleurs. En revanche, c’est, soit le propriétaire du bâtiment, soit le syndicat de copropriétaires qui doivent financer l’entretien des chaudières collectives.

Prix de l’entretien d’une chaudière : comment se déroule l’opération ?

Pour le côté pratique des choses, les chauffagistes proposent aujourd’hui à leurs clients de se charger eux-mêmes de l’entretien annuel de la chaudière qu’ils ont installée. Un bon moyen d’éviter tout oubli. Mais si pour une raison ou une autre, cette idée ne vous convient pas, il est toujours possible de recourir à un chauffagiste de votre choix. Le gros du travail repose donc sur un contrôle général de l’appareil et de son état. Mais à côté de cela, il faut également nettoyer et inspecter tous les réglages.

En cas de dysfonctionnement ou toute autre complication, le chauffagiste, formé en ce sens, mettra à l’épreuve ses compétences pour résoudre le problème. Il ne manquera pas non plus de contrôler le taux d’émission de polluants de la chaudière comme le monoxyde de carbone ou le CO2. Et avec cela, les éventuelles fuites et la performance de l’appareil. Si vous avez établi une bonne relation de confiance avec votre professionnel, il pourra vous conseiller sur les façons possibles d’optimiser les économies d’énergie de votre chaudière. Mais rien ne vous empêche non plus de les lui demander. Et au cas où il s’agirait d’une chaudière ancienne, il pourrait vous conseiller de la remplacer par un modèle plus récent et plus économique.

Prix de l’entretien de la chaudière : une attestation d’entretien comme preuve du passage du professionnel

15 jours, soit environ 2 semaines après son passage, le professionnel de la chaudière doit vous faire parvenir un certificat d’entretien. Et ce, qu’il soit RGE (reconnu garant de l’environnement) ou non. C’est un document officiel que vous devez absolument conserver durant les 2 années qui suivent l’intervention. En effet, votre assurance ou votre bailleur pourrait vous le demander en cas de sinistre. Si un accident vient à se produire et qu’il découle d’un manque d’entretien de la chaudière, votre responsabilité sera engagée. En plus, il n’y aura pas d’indemnité.

Prix de l’entretien de la chaudière selon le type de combustion

Peu importe le prix d’entretien d’une chaudière, un entretien sécuritaire consistera toujours à le faire effectuer par un professionnel. Il peut s’agir d’une entreprise spécialisée dans la chaudière, ou bien d’un chauffagiste. Vous avez alors le choix entre un tarif horaire de chauffagiste (entre 40 et 45 €) ou bien un entretien annuel qui vous reviendra entre 80 et 180 €. Notons au passage que le côté rudimentaire d’une chaudière à bois impacte beaucoup le coût de son entretien. (165 € à 265 €). Ces modèles sont en effet plus difficiles à entretenir qu’une chaudière à gaz (75 € à €180 € ) ou au fioul ( 80 € à 180 €). Pour la chaudière à bois en l’occurrence, l’entretien va consister à nettoyer le corps de chauffe et effectuer un décendrage. Mais il faut également contrôler l’état des joints et les éventuellement les remplacer. Entre autres choses, il faudrait aussi nettoyer le collecteur de fumées et le ventilateur d’extraction. Et pour rappel, il n’existe pas de prime spéciales pour l’entretien des chaudières. En revanche, des financements pour l’achat d’une nouvelle chaudière aident les particuliers qui ont font la demande à amortir leurs dépenses.

Fermer le menu