fbpx
Prix de l’entretien d’ascenseur

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

En dehors des obligations imposées par la loi, l’entretien ou maintenance de l’ascenseur est nécessaire pour des raisons pratiques. Néanmoins, les textes (article 125-2-2 du Code de la construction et de l’habitation)  prévoient l’obligation d’un contrat d’entretien pour les ascenseurs. Cela vise le bon fonctionnement de l’appareil. Ce dernier requiert une intervention périodique pour éviter les pannes. En principe, l’entretien revient au syndic de la copropriété qui fait appel à un ascensoriste  disposant d’une assurance professionnelle. Les réparations sont consignées dans un contrat signé avec l’autorisation de l’assemblée des copropriétaires et, les actes de vandalismes et le nettoyage ne sont pas pris en compte. Les tarifs appliqués par les professionnels ne sont jamais les mêmes et peuvent varier d’une région à une autre.

Ce qu’il faut savoir sur le contrat d’entretien ascenseur

Pour le cas de la copropriété, l’entretien ascenseur par le syndic est obligatoire. Comme le coût dépend en grande partie du type de contrat qu’on adopte, il mérite qu’on en parle. En ce qui concerne le type de contrat à adopter le seul paramètre à prendre en compte est l’âge de l’ascenseur Il y en a deux types de contrat, le contrat standard et celui qui est étendu.

Le cas du contrat standard

Les modèles neufs pourront se contenter d’un contrat standard. La raison est qu’une fois installée, les ascenseurs bénéficient encore d’une certaine garantie de la part de l’entreprise qui a été sollicité pour réaliser les travaux. Il s’agit de la garantie biennale qui offre aux copropriétaires un service de maintenance sur les équipements de l’ascenseur et les réparations qui ne requièrent pas de gros travaux. Dans tous les cas, un contrat standard doit comporter les clauses minimales relatives aux nombres de visites annuelles, aux modalités d’entretien et aux obligations du prestataire.

L’intérêt d’un contrat étendu

Pour les modèles ayant dépassé un certain âge, on a plus intérêt à opter pour un contrat étendu. Celui-ci  inclut des prestations beaucoup plus larges comparé à ceux d’un contrat standard. C’est la meilleure garantie pour prévenir la vétusté des équipements de l’ascenseur,  les réparations et remplacement des pièces. En plus, il prend en charge l’entretien de tous les éléments de l’ascenseur à savoir l’armoire de commande, les pièces électromécaniques et le moteur.

Autour du montant de l’entretien ascenseur

Les éléments qui influent sur le prix

En ce qui concerne le tarif, il est tributaire de nombreux facteurs et peut varier de plusieurs milliers d’euros. Il dépend notamment du type d’appareil à entretenir et de ses différentes caractéristiques, notamment les charges qu’elle supporte et sa vitesse. Il faut également savoir qu’il existe deux types de clauses qu’on peut insérer dans le contrat et le tarif dépend du genre de prestation que les copropriétaires adoptent. Si on opte pour les clauses minimales, il est normal que le tarif soit beaucoup plus bas. Par contre, si le contrat prévoit des clauses étendues, le tarif peut être deux fois supérieur. Cela dit, ce sont en principe, les caractéristiques de l’ascenseur qui détermineront la base du tarif à fixer dans le contrat.

Une fourchette de dépenses variable

Les dépenses d’entretien ascenseur varient d’un contrat à un autre. Tout dépend du type d’intervention qu’on fait sur l’ascenseur. En général, les coûts oscillent entre 1 500 et 2 500 euros. Peu importe l’envergure des travaux pour l’entretien d’un ascenseur, le plafond des dépenses est normalement fixé à 3 000 euros dans tout contrat d’entretien. Un simple contrôle technique coûtera entre 300 à 800 euros tandis qu’un contrat prévoyant plusieurs interventions périodiques tout au long de l’année nécessitera un budget de 1 500 à 3 000 euros. Cela dit, tout dépend aussi du type d’ascenseur et de sa  capacité. A titre d’exemple, l’entretien d’un ascenseur pour 4 personnes coûte 2 000 euros par an, contre 2 500 euros pour un ascenseur pour 6 personnes.

Ce qu’il faut faire pour réduire le coût de l’entretien

Quand on opte pour un contrat étendu, les coûts augmentent de 25 %. Ainsi, il est toujours utile d’examiner si les travaux d’entretien requièrent un contrat étendu. En effet, souvent un contrat standard suffit pour garantir le bon fonctionnement de l’ascenseur, et ce pour plusieurs années. Il faut également savoir que le coût dépend du nombre d’intervention. S’il s’agit d’un ascenseur tout neuf, il ne requiert pas d’intervention mensuelle. Un entretien périodique trimestriel suffit. Ainsi, on peut réduire le montant des dépenses d’entretien de 10 %. Tout dépend aussi du choix du prestataire même si les prix varient en fonction de la localité où se trouve l’immeuble.

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Sommaire




Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Fermer le menu