Différents prix et travaux de terrassement

Le prix d’un terrassement comprend le coût de l’évacuation de déchets, éventuellement la location d’engins de chantier, le type de sol et la surface concernée. Le terrassement consiste en une bonne liste d’opérations de diverses natures et de modalités différentes ayant toutes l’objectif de rendre le terrain plus sûr et apte à recevoir un nouvel ouvrage.

Chacun des travaux requis présente leur niveau de difficulté et nécessite des moyens plus ou moins différents. Ce qui peut faire varier leur coût. En somme, pour le terrassier et selon ses propres contraintes et besoins, l’on retrouve une catégorisation du tarif pour chaque type de terrassement.

Prix d’un terrassement en vue d’une construction de maison

Dans le cas d’une construction de maison, il s’agit du terrassement classique consistant à préparer le terrain pour qu’il arrive à recueillir le futur bâtiment dans les meilleures conditions. Il comprend en général le déblai, l’aplanissement, la réalisation de tranchées, le déroctage, le remblai, l’évacuation des terres enlevées, en dehors ou non du site. Selon la superficie du terrain ou la nature du sol, la confection du devis intègre des données variables. Par ailleurs, certaines activités peuvent être absentes ou, au contraire, comporter des opérations accessoires. On peut citer en exemple les travaux de fouilles qui peuvent nécessiter le pompage d’eau de ruissellement ou de nappe phréatique. Le déroctage peut nécessiter un dynamitage ou l’usage de marteau-piqueur, le cas échéant.

Selon le niveau des contraintes, chaque volet de travaux peut consister en une tarification différente au m2 ou au m3. Mais sachant que le terrassement peut s’étaler sur des jours ou des semaines, et requérir ou non l’usage de machines, un tarif au jour peut également être mis en place par le professionnel. Le marché affiche une fourchette de prix de 150 et 600 euros par jour. Ce prix sera largement majoré en cas de travaux manuels.

Prix de travaux de creusage pour fosse toute eau et piscine

C’est aussi un terrassement courant étant donné que d’une part, la fosse toute eau est une pratique courante, car la fosse septique n’est plus d’usage, voire interdite pour les nouvelles constructions. D’autre part, il y a le fait que le marché de la piscine ait pris de l’ampleur. Dans ces contextes, le creusage est important et nécessite des opérations précises. Le volume de la fosse doit suivre un dimensionnement réglementaire.

Dans ce cadre, le tarif pratiqué est plus souvent indiqué au m3. Pour une fosse toute eau, les professionnels proposent des prix compris entre 30 et 50 euros au m3. Pour la piscine, la qualité de la terre est prise en compte dans la tarification. Ainsi, pour un terrain sablonneux, il faut prévoir un prix de 23 euros environ au m3 et pour le sol argileux, 35 euros environ au m3. La présence de roche peut amener à un tarif plus important, allant jusqu’à 70 euros, voire plus pour le m3.

Prix des travaux annexes au terrassement

Dans le contrat, il faut compter aussi le fait que l’entrepreneur prenne en charge ou non le côté administratif (déclaration préalable, demande de permis, etc.), ainsi que d’autres travaux complémentaires au terrassement proprement dit. À ce propos, le volet important est l’évacuation des produits du terrassement. Voici quelques coûts indicatifs concernant :

L’enlèvement de déchets

Il est possible de réaliser les travaux de terrassement sur un ancien site industriel ou un ancien bâtiment dont la démolition va laisser place à divers types de déchets. Sachant qu’il y a une réglementation qui encadre le rejet des déchets, il va falloir au terrassier mener un travail de triage (déchets dangereux, inertes, etc.). Ainsi, il faut prévoir dans le budget, un coût dans ce sens. L’enlèvement et l’acheminement de ces déchets vont aussi nécessiter d’autres moyens spécifiques, notamment de transport. Compte tenu de toutes ces contraintes, il faudrait au total, envisager, un coût compris entre 15 et 20 euros le m3. Si c’est pour une journée, il faut prévoir aux environs 500 euros.

L’enlèvement de terre et des gravats

Ce sont les évacuations habituelles à opérer pour le terrassement d’un terrain non encore utilisé. De manière générale, le tarif se définit aussi au m3, à savoir 7 euros en moyenne pour la terre et 14 euros pour les gravats. Le terrassier peut également appliquer un tarif à l’heure de 60 euros en moyenne.

Fermer le menu