Le prix d’une climatisation se définit en prenant en compte des facteurs technologiques, techniques, structurels et sanitaires. Sans oublier les facteurs environnementaux pour lesquels les pouvoirs publics ont établi des dispositifs particulières. Notre guide vous aiguille dans le choix de votre climatiseur. Il vous aide à estimer au mieux le tarif à l’achat et la pose de votre système de climatisation. Mais en principe, le budget final repose sur le nombre des pièces à climatiser, le nombre d’unités et la puissance du système.

Type de climatisation Prix
Monobloc mobileDès 200 € hors pose
Monobloc encastrableEntre 500 et 4000 € hors pose
Monobloc d’appoint réversibleEntre 500 à 700 € hors pose
Mono-splitEntre 1000 et 2000 € hors pose
Bi-splitEntre 2000 et 2500 € hors pose
Tri-splitEntre 2500 et 3000€ hors pose
Quadri-splitEntre 3000 et 4000 € hors pose
Pompe à chaleur Air AirEntre 2500 et 3000 € hors pose
Un système aérothermiqueEnviron 11 000 € avec pose
Un système géothermique (capteurs verticaux)Entre 2500 et 4000 €
Un système géothermique (capteurs horizontaux)Entre 1800 et 3000 €
Prix de l’installation Entre 400 et 500 €

Par temps caniculaire, le confort consiste surtout à pouvoir abaisser la température ambiante de quelques degrés. Mais quitte à installer un climatiseur, opter pour un modèle réversible vous permet d’aborder les rudes hivers dans des conditions préférables. Bien évidemment, il s’agit cette fois de pouvoir augmenter la température à votre convenance.

Prix d’une climatisation : comment choisir son système de climatisation ?

La climatisation est incontournable notamment dans les régions tempérées. Les options et les technologies ont bien évolué pour vous offrir le choix entre un climatiseur mobile, transportable d’une pièce à l’autre, ou bien le système 2 en 1 etc…

Les fluctuations des prix s’expliquent notamment par la puissance de l’appareil, et par conséquent, sa performance. En premier lieu, attardez-vous sur le volume à climatiser. C’est à partir de cette réflexion que vous pourrez décider si vous allez opter pour un appareil simple ou multifonction. De ce premier critère va aussi dépendre le niveau de puissance nécessaire.

Parmi les choix possibles, le système réversible est un double système économique et très pratique, car il vous permet aussi de vous réchauffer au besoin. C’est l’idéal si vous aspirez à faire des économies d’énergie. D’ailleurs, les climatiseurs de type pompe à chaleur ou réversibles peuvent vous faire prétendre à des aides liées à la transition énergétique. Le CITE ou l’éco PTZ en sont les principales. Mais bien sûr, il existe d’autres primes et subventions, accessibles sous conditions. D’autre part, les climatiseurs aérothermiques et géothermiques sont aussi très avantageux sur le plan énergétique et environnemental. Le mono split s’adapte particulièrement aux petites surfaces tandis que le multi split semble avoir été spécialement conçu pour des maisons à plusieurs pièces et les grandes superficies.

Prix d’une climatisation : les facteurs de prix

Le prix d’une climatisation est très variable et diffère selon le type retenu (monobloc, mono-split, multisplit…). Il tient également compte des éventuels risques sanitaires comme les allergènes ou les bactéries. A part cela, la climatisation est soumise à certaines normes d’installation. Donc plus elle est conforme à ces dernières, plus elle risque d’être onéreuse. Par ailleurs, son coût va aussi dépendre de son type de raccordement (gainage ou solaire), de son système de chauffage, de sa puissance, et de ses nombres d’unités. A noter que vous aurez à débourser environ 500 € pour chacune d’elles. Et bien entendu, la puissance du système de climatisation va aussi se répercuter sur son prix. Pour être efficace, elle doit être proportionnelle au volume à climatiser. En principe, la puissance s’obtient en multipliant les mètres carrés par 100 watts. En outre, notez que chaque option supplémentaire est synonyme d’un coût en plus. Il peut s’agir de la programmation, déshumidificateur, purification d’air etc… La meilleure façon d’économiser est aussi de choisir son appareil en fonction de son étiquette énergétique ( de A à G).

Sur le plan technique, il va surtout s’agir de la complexité de l’installation. L’installateur chiffrera donc la main d’oeuvre selon que le climatiseur soit mural, au plafond, en corniche ou console.

Le prix d’une climatisation selon son type

Actuellement, plusieurs climatiseurs sont disponibles sur le marché.

Le climatiseur monobloc

Le monobloc n’a qu’une seule unité mais se décline en deux catégories : mobile (200 € environ) et encastrable (entre 400 et 800 €). Un monobloc mobile est généralement doté d’une puissance inférieure (moins de 2,5 kW) contrairement au modèle mural ( 3,5kW). Un modèle plus puissante (5,5kW) s’aquiert entre 1000 et 4000 €.

Le monosplit

Il fonctionne sous la technologie appelée “ split “. 2 unités le constituent, une unité intérieure et une autre à placer à l’extérieur de la façade. Les 2 sont raccordées au moyen d’une gaine dans le mur. Placé au plafond, ce modèle est totalement invisible. Mais il peut être aussi mobiles ou intégrés dans le mur. Sa puissance est très variable et joue sur son prix. Entre 250 et 900 € pour moins de 2,5 kW ; entre 990 et 1300 € pour 3,5 kW et entre 1500 et 4000 € pour plus de 3,5 kW.

La pompe à chaleur

Ce type de climatisation se distingue par son système de chauffage intégré, assorti d’un mode de fonctionnement air-air, air-eau ou eau glycolée-eau. Son prix est en fonction de sa puissance.

Le multisplit

Quelques unités intérieures permettent de climatiser plusieurs pièces à la fois. Il nécessite d’assez lourds travaux et se montre plus dispendieux par rapport aux autres climatiseurs. Pour moins de 2 kW, vous aurez à débourser entre 1500 et 2000 €, pour 3 kW : comptez près de 3000 €. Au-delà de cette puissance, le système coûtera environ 4000 €.

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Sommaire

Les derniers articles

Fermer le menu